Un cross solidaire dans les jardins de l’Ambassade de France

La cinquième édition du cross solidaire du collège et lycée Fustel de Coulanges s’est tenue vendredi 25 janvier 2019 dans les jardins de l’Ambassade de France. Les élèves de la maternelle au lycée ainsi que deux classes de l’école des Flamboyants ont participé. Les fonds récoltés étaient destinés à deux associations en faveur d’enfants défavorisés à Yaoundé : les foyers de l’espérance et la fondation Soweto.

JPEG
L’ambiance était à son comble vendredi 25 janvier dernier dans les jardins de l’Ambassade de France. Cette année encore, les 850 élèves de la maternelle à la terminale de l’établissement scolaire Fustel de Coulanges, suivi des adultes, ont couru dans la bonne humeur à l’occasion du cross solidaire. Ils étaient accompagnés, pour cette édition, des classes de CM1 et CM2 de l’école des Flamboyants. L’événement était, comme chaque année, minutieusement organisé. Les élèves ont couru au son des succès musicaux de ces dernières années, slalomant entre la zone d’échauffement, l’infirmerie ou encore le point collation. À l’issue de la course, les meilleurs jeunes athlètes par catégorie d’âge ont été récompensés par l’Ambassadeur de France, S.E.M. Gilles Thibault, ainsi que certains professeurs.

JPEG

Outre le divertissement et l’effort physique, cet événement avait pour but de collecter des fonds pour deux associations en faveur d’enfants défavorisés de Yaoundé. Les élèves du primaire ont reçu des promesses de don en fonction du nombre de tours qu’ils réaliseraient. Les sommes récoltées serviront à financer les activités des foyers de l’espérance et de la fondation Soweto. La première association se consacre à la protection des enfants en difficulté, notamment au quartier des mineurs de la prison centrale de Yaoundé. La seconde organisation accompagne les jeunes du quartier populaire de la cité verte ainsi que leurs parents. Elle prévoit cette année de réaménager une salle de classe.

JPEG

L’année dernière, le cross solidaire de Fustel de Coulanges avait permis de lever quelque 3,8 millions de francs CFA au profit de l’association des Jeunes aveugles réhabilités du Cameroun et de l’ONG Sourire d’enfants.

Dernière modification : 31/01/2019

Haut de page