Soirée musicale à la Résidence de France avec Jacques Greg-Belobo [en]

La Résidence de France a accueilli, le vendredi 23 novembre, une soirée exceptionnelle. Les invités ont assisté au récital de Jacques Greg-Belobo, chanteur camerounais de musique classique à la renommée internationale, accompagné au piano par Simon Pierre Ndoyé.

Après avoir parachevé sa formation au conservatoire de Nice puis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, le chanteur à la voix basse a longtemps fait partie de la troupe de l’opéra de Dresde (Allemagne). Il est lauréat de nombreux prix de chant lyrique en France, en Suisse, en Autriche et au Royaume-Uni. Travaillant en freelance depuis quelques années, il se produit sur les scènes d’opéras et de concerts dans le monde entier.

Pour le récital à la Résidence de France, Jacques Greg-Belobo a choisi un répertoire de mélodies françaises de quatre compositeurs célèbres de la fin du XIXe et du début du XXe siècle : Henri Duparc, Gabriel Fauré, Jacques Ibert et Maurice Ravel. Le public s’est d’abord laissé entraîner par la mélancolie de « Phydilée » et de la « Chanson triste » de Duparc, puis par des pièces aux tonalités romantiques, et enfin par le bouillonnement de la « Chanson à boire » de Ravel.

Le concert s’est terminé par un moment inoubliable : en guise de rappel, Jacques Greg Belobo a chanté des chants traditionnels camerounais, auxquels le public était invité à participer.

Dernière modification : 29/11/2018

Haut de page