Signature de trois conventions sur fonds C2D

Le 28 juin 2018, le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault et le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Cameroun, Christian Yoka, ont procédé, en présence du Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lomoyne, à la signature de trois conventions d’un montant cumulé de 58,4 millions d’euros (38,4 milliards Fcfa).

JPEGCes signatures interviennent dans le cadre du troisième Contrat de désendettement et de développement, signé le 30 juin 2016 entre la République du Cameroun et la République française.

La première convention concerne un projet de valorisation, de transformation et d’industrialisation des produits agricoles (TRANSFAGRI). D’un montant de 30 millions d’euros (19,7 milliards Fcfa), ce financement permettra d’accompagner la mise en place des services non financiers aux entreprises (promotion des PME rurales via le renforcement des capacités de l’Agence de Promotion des PME), des services financiers par l’amélioration de l’accès des PME rurales et agroalimentaires au financement, ainsi que le développement d’un dispositif de formation professionnelle durable et adapté aux besoins des entreprises.

La seconde convention, d’un montant 1,6 millions d’euros (1 milliard de Fcfa), relative au fonds d’assistance technique à l’élaboration des politiques publiques (FATEP) intervient en complément de l’appui-budgétaire sectoriel (ABS) signé en novembre 2017, au profit des Ministères de la Santé Publique et de l’Education de Base, et du Bureau de Mise à Niveau des entreprises. Ce Fonds vise à appuyer ces institutions dans l’atteinte des indicateurs et objectifs de performance qui leurs sont fixés à travers le financement de prestations d’expertise, d’études ou de renforcement des capacités.

La troisième convention enfin, s’inscrit dans la continuité du programme Capitales Régionales actuellement en cours d’exécution et s’étend à deux nouvelles villes, Bamenda et Maroua. Le montant de 30 M€ octroyé, soit 17,7 milliards de Fcfa, permettra de réaliser les études techniques complètes des infrastructures urbaines du programme, ainsi que la réalisation des travaux nécessitant peu ou pas d’études techniques (curage de drains, aménagement des espaces publics etc…).

A propos du groupe AFD :
Établissement public au cœur du dispositif français de coopération, l’AFD agit depuis plus de soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer.
Au Cameroun, l’AFD participe entre autres au financement du secteur de l’éducation et de la formation à travers notamment les Contrats de Désendettement et de Développement et les prêts non souverains.

Contact presse : Fanta MBAZOO KOH
mbazookohf@afd.fr
Tél : 222 22 00 15

Dernière modification : 30/08/2018

Haut de page