Signature de deux conventions sur fonds C2D

Le 16 novembre, le ministre de l’Économie, de la planification et de l’aménagement, l’ambassadeur de France au Cameroun et le directeur de l’Agence française de développement (AFD) au Cameroun ont procédé à la signature de deux conventions d’un montant cumulé de 70,4 millions d’euros (46,2 milliards Fcfa).

PNG
Ces signatures interviennent dans le cadre du troisième Contrat de désendettement et de développement (C2D) d’un montant de 611 millions d’euros (400 milliards Fcfa), signé le 30 juin 2016 entre la République du Cameroun et la République française.

Au travers d’un appui budgétaire triennal (2017-2019), la première convention d’un montant de 60 millions d’euros (39,4 milliards Fcfa) permettra dans le cadre des dispositions du nouveau régime financier de l’État de renforcer la compétitivité des entreprises camerounaises, de financer certaines dépenses prioritaires de l’État camerounais dans les secteurs de l’éducation et de la santé, et d’améliorer la gestion des finances publiques. Les résultats attendus sont notamment :

- La vente de 100 000 chèques-santé supplémentaires ;
- La construction de plus de 1 000 nouvelles salles de classes ;
- L’accompagnement technique et financier de plus de 350 entreprises.

La seconde convention, d’un montant de 10,3 millions d’euros (6,8 milliards Fcfa) vise le renforcement de la coordination des différents acteurs et du suivi transversal des programmes du C2D, en vue de faciliter leur bonne mise en œuvre et de maximiser et valoriser leurs résultats.

Renforcement des capacités des maîtrises d’ouvrages impliquées, conduite régulière des audits techniques et financiers des projets, communication grand public axée sur les réalisations : ce projet de pilotage transversal répond aux exigences du « C2D de la maturité ».

Dernière modification : 06/12/2017

Haut de page