Signature d’une convention de financement entre l’OAPI et l’AFD

JPEG


Yaoundé, le 8 avril 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE

Signature d’une convention de financement en subvention
d’un montant global de 3 235 000 € (2 128 000 000 XAF),

entre l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) et l’Agence Française de Développement (AFD)

pour la deuxième phase du Programme d’appui à la mise en place d’indications géographiques (PAMPIG II)

 

Le 8 avril 2016 a été signée une convention de financement entre l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) représentée par Monsieur Paulin EDOU EDOU, son Directeur Général, l’Ambassadrice de France au Cameroun, Madame Christine ROBICHON, et l’Agence Française de Développement (AFD), représentée par Monsieur Jean-Pierre MARCELLI, son Directeur du Département Afrique sub-saharienne. La cérémonie a été placée sous la présidence du Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique, Vice-Président du Comité national des Indications géographiques du Cameroun, en présence d’autres membres du Gouvernement.

JPEG

L’objectif de cette subvention est de soutenir l’émergence d’un environnement régional et national favorable au développement des indications géographiques dans les pays membres de l’OAPI afin de promouvoir la commercialisation de produits traditionnels africains et l’augmentation des revenus des producteurs.

L’Indication Géographique (IG) est un droit de propriété industrielle qui identifie et protège un produit naturel, agricole, artisanal ou industriel, originaire d’un espace géographique précis possédant des qualités spécifiques. Les initiatives de mise en place d’IG sont de plus en plus nombreuses dans les pays du Sud. Leurs objectifs ne sont plus seulement commerciaux et juridiques, mais également environnementaux et culturels. Les IG sont considérées et employées comme des outils de développement rural, de conservation de la nature, de maintien des ressources naturelles et de valorisation des savoir-faire locaux.

JPEG

Dans sa volonté de participer plus efficacement au développement de ses Etats membres, l’OAPI qui est une Organisation intergouvernementale regroupant dix-sept (17) Etats africains, a mis en place un programme de développement des IG. Elle a sollicité et obtenu de l’AFD, un premier financement d’un montant de 1.000.000 d’Euros entre 2008 et 2014, qui a permis la mise en place et l’enregistrement des trois premières IG en Afrique subsaharienne : le poivre de Penja et le miel blanc d’Oku au Cameroun ainsi que le café Ziama-Macenta en Guinée. Afin de permettre l’analyse et l’enregistrement des demandes d’IG au niveau national et régional, le Programme a par ailleurs renforcé les capacités institutionnelles de l’OAPI et de ses Etats membres. Il a notamment accompagné la création de Comités Nationaux IG (CNIG) dans 7 pays.

La deuxième phase du PAMPIG permettra de consolider les acquis de la première phase tout en élargissant son champ d’intervention à des nouveaux pays. Il est attendu qu’à la fin du programme au moins 6 nouvelles IG africaines soient opérationnelles.

JPEG

Les deux phases du PAMPIG ont été financées dans le cadre du Programme de Renforcement des Capacités Commerciales (PRCC), instrument bilatéral français d’aide au commerce cofinancé depuis 2002 par le Ministère de l’Économie et des Finances et le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International et mis en œuvre par l’AFD. La contribution de l’OAPI à la première phase était de 341.795,75 Euros (222.167.237 XAF). Elle s’élèvera pour la deuxième phase, à 408 763, 97 (268.131.582 XAF).

La signature de cette convention de financement concrétise et confirme le soutien de la France à l’OAPI et à la protection des produits de qualité en Afrique. Elle traduit aussi la volonté de l’OAPI d’accompagner ses Etats membres dans leurs efforts quotidiens pour leur développement.

 

 

Lire le discours prononcé à cette occasion par madame l’ambassadrice de France au Cameroun

Dernière modification : 03/05/2016

Haut de page