Seconde visite de l’Ambassadeur à Buea et à Douala (21 février 2020)

Cinq mois après son premier déplacement en tant qu’Ambassadeur de France à Buea, capitale du Sud-Ouest anglophone, l’Ambassadeur Christophe Guilhou y est revenu. Il s’était engagé à l’époque à soutenir deux incubateurs camerounais, confrontés à des pannes de courant. Promesse tenue : les entreprises françaises se sont mobilisées pour offrir deux générateurs d’électricité à ces startups camerounaises innovantes.

À Buea, de jeunes entrepreneurs camerounais, actifs dans le domaine des nouvelles technologies, participent au redémarrage économique du Sud-Ouest du pays dans la « Silicon Mountain ». Cependant, leur activité était régulièrement interrompue par des pannes de courant. Impressionné par leur dynamisme et leur résilience, l’ambassadeur s’était engagé à les soutenir.

Les entreprises françaises oeuvrant dans cette région anglophone se sont alors mobilisées. Les Brasseries du Cameroun, Total Cameroun et CFAO Retail Cameroun sont ainsi parvenues à réunir 10 000 FCFA afin de financer le don de deux générateurs d’électricité.

C’est avec un grand plaisir et une certaine émotion que ces deux générateurs ont été remis aux incubateurs ActivSpaces et JongoHub, vendredi 21 février dans la matinée. L’engagement a été tenu. Dorénavant, les coupures de courant ne perturberont plus ces startups camerounaises dans leurs projets d’innovation.

L’ambassadeur a profité de cette nouvelle visite pour échanger, en anglais, avec les habitants de Buea sur de nombreux sujets. Il a réaffirmé le soutien de la France et de ses entreprises dans des projets concrets portés par des Camerounais, au bénéfice du développement du pays. Également reçu par le Gouverneur du Sud-Ouest, l’ambassadeur a rappelé au nom de la France ses vœux d’apaisement et de stabilité, dans une région toujours en proie à de violents conflits internes.

Dernière modification : 17/03/2020

Haut de page