Réunion d’information et d’échanges consacrée à la lutte contre les violences faites aux femmes

Le 03 avril 2014, l’Ambassadrice de France au Cameroun, Mme Christine ROBICHON, a animé, à la Résidence de France, une réunion d’information à laquelle étaient conviées trois associations œuvrant à la défense des droits des femmes, ainsi qu’une soixantaine de femmes de l’ambassade.

JPEG

Madame l’Ambassadrice, Christine ROBICHON, accompagnée des représentants des associations.

Les trois organisations de la société civile camerounaise, l’ACAFEJ (Association Camerounaise des Femmes Juristes), l’ALVF (Association de Lutte contre les Violences faites aux Femmes) et le CIPCRE (Cercle international pour la promotion de la création), ont présenté leurs activités, soutenues depuis 2011 par l’Ambassade de France. Elles ont également donné des conseils pratiques sur les moyens de prévenir les violences et de venir en aide aux femmes victimes d’agressions et notamment de viols.

JPEG

Intervention de l’Association de Lutte contre les Violences faites aux Femmes (ALVF).

L’Association Camerounaise des Femmes Juristes (ACAFEJ) conduit des activités de sensibilisation, de mobilisation et d’éducation, tout en apportant un soutien concret aux victimes, à travers de cliniques juridiques dans plusieurs grandes villes du Cameroun.

L’Association de Lutte contre les Violences faites aux Femmes (ALVF) a notamment pour objectif d’institutionnaliser un certificat médico-légal permettant de faciliter les poursuites judiciaires contre les auteurs de viols. Elle mène également un travail de sensibilisation des parlementaires en vue de l’instauration de lois réprimant plus sévèrement les viols.

Le Cercle International pour la Promotion de la Création travaille auprès des communautés et des chefs traditionnels en faveur de la dignité de la Femme, notamment par l’humanisation des rites de veuvage.

La réunion, qui a bénéficié d’une large couverture de presse, a donné lieu à de nombreux échanges portant sur des questions pratiques, entre les représentants de ces associations et le personnel de l’ambassade. Corinne ETEKI, la présidente de l’association Les Mariannes qui rassemble le personnel féminin de l’ambassade de France, a loué « cette initiative qui porte sur un sujet touchant toutes les couches de la société camerounaise et qui ne pouvait laisser indifférent les femmes que nous sommes. »

JPEG

Intervention d’une des participantes.

Cette rencontre s’inscrit en continuité de la participation des femmes de l’Ambassade à la célébration de la journée internationale de la Femme. Elle illustre l’attachement de la France à la promotion des droits de l’Homme et sa volonté de soutenir les acteurs de la société civile qui militent pour cette cause, en particulier pour la reconnaissance et la défense des droits de la Femme.

JPEG

Madame l’ambassadrice, Christine ROBICHON, accompagnée des représentants de l’ALVF, de l’ACAFEJ et du CIPCRE ainsi que du personnel féminin de l’ambassade de France.

 

 

Lire les articles parus dans la presse locale sur ce sujet :

Dernière modification : 25/08/2015

Haut de page