Présentation générale du réseau culturel français

  • L’Institut Français du Cameroun

PNG

En 2012, les centres culturels François Villon à Yaoundé et Blaise Cendras à Douala ont fusionné avec le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France pour devenir l’Institut français du Cameroun (IFC). Cet établissement, qui a ainsi élargi son champ d’activités,appartient au réseau des établissements culturels français relevant du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International, en Afrique et dans le monde. Service de l’ambassade de France, l’IFC joue un rôle essentiel d’opérateur de l’action culturelle extérieure de la France au Cameroun.

Lieux de rencontres et d’échanges culturels, de création et de coopération, il contribue ainsi à la découverte, à la valorisation et à la promotion des talents locaux. Ils constitue un outil important de notre coopération, complémentaires aux Alliances françaises.

Contact

Institut français du Cameroun - Yaoundé

140 Av. du président A. Ahidjo
B.P. 513 Yaoundé Cameroun

Tél : +237 222 22 09 44 / 699 50 47 88
Fax : +237 222 22 43 43

Institut français du Cameroun - Douala

61 bis, Bd de la Liberté
B.P. 01 Akwa / Douala Cameroun

Tél : +237 233 42 69 96
Fax : +237 233 42 05 79

Pour plus d’information sur la programmation culturelle, les horaires et tarifs des différents services et espaces de l’Institut Français du Cameroun, rendez-vous sur le site :

Institut Français du Cameroun

  • Les Alliances françaises

Fondée en 1883, l’Alliance Française de Paris avait pour objectif de diffuser la langue française et de rapprocher la France et les autres peuples par les échanges linguistiques et culturels. Depuis, cette association est devenue le pôle rayonnant d’un réseau mondial de plusieurs centaines d’établissements culturels.

Une Alliance est toujours de droit local : elle appartient à son pays d’implantation. Les Alliances du Cameroun sont donc des associations camerounaises d’hommes et de femmes bénévoles, œuvrant au développement culturel.

Ouvertes à tous, dans une stricte logique de respect mutuel, ces associations sont neutres sur le plan politique et confessionnel. L’Assemblée Générale de l’association
élit un Comité de Gestion avec un Bureau dont le Président représente l’association en droit. En collaboration étroite avec un Directeur, assistant technique français mis à sa disposition, le Comité définit un projet culturel d’établissement, adapté aux réalités locales. Certaines composantes de ce projet sont communes à toutes les Alliances (bibliothèque, activités culturelles).

Menées différemment selon les données locales, elles permettent aux Alliances de fonctionner en réseau entre elles et avec les Centres Culturels Français.

Les AF sont des lieux de rencontres et d’échanges dont l’ambition est de soutenir la vie culturelle et artistique de leur région d’implantation.

JPEG

Il existe trois AF homologuées au Cameroun :

Elles ont pour objectif de développer les activités culturelles locales en contribuant :

  • à une meilleure connaissance mutuelle entre la France et le Cameroun par un développement des échanges culturels et linguistiques
  • à la promotion de la lecture (bibliothèque)
  • au développement des activités culturelles (expositions, théâtre, musique, danse, cinéma, ateliers de pratiques artistiques et littéraires)
  • à l’instauration du débat d’idées
  • à associer davantage les jeunes à la vie culturelle.

Dernière modification : 19/08/2020

Haut de page