République centrafricaine - Attaque contre les casques bleus (11 mai 2017)

Déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay

La France a appris avec tristesse la mort des casques bleus qui avaient été portés disparus à la suite de l’attaque perpétrée contre un convoi de la MINUSCA le 8 mai en République centrafricaine, et dont le bilan est désormais de 5 morts et 10 blessés parmi les casques bleus.

Elle renouvelle ses plus sincères condoléances aux autorités cambodgiennes et marocaines, ainsi qu’aux familles des casques bleus qui ont perdu la vie.

Nous réitérons notre condamnation de cette attaque et notre plein soutien à l’action menée par la MINUSCA et ses contingents pour la stabilisation de la République centrafricaine et la protection des populations civiles.

La France appelle à ce que toute la lumière soit faite sur cette attaque contre les casques bleus, qui peut constituer un crime de guerre, et à identifier et traduire en justice les responsables.

Dernière modification : 15/05/2017

Haut de page