Réinsertion économique : la France soutient les entrepreneurs camerounais

Mercredi 2 octobre 2019, l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) a organisé un comité de sélection de microprojets économiques présidé par l’ambassadeur de France. Au programme : huit projets entrepreneuriaux portés par des Camerounais de retour au pays après un séjour en France.

JPEG

Depuis 10 ans, l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) accompagne des Camerounais de retour au pays après un séjour en France. Il propose depuis 2012 une aide à la réinsertion par la création d’entreprise sous forme d’accompagnement et d’une subvention d’un montant pouvant atteindre 3,7 millions de francs CFA. Les projets sont sélectionnés par un comité paritaire franco-camerounais qui se réunit généralement deux fois par an. La sélection se base sur une étude de faisabilité du projet en fonction du caractère pérenne de l’activité. Une formation professionnelle peut éventuellement être prévue.

C’est dans ce cadre que s’est réuni ce comité, mercredi 2 octobre, afin d’évaluer huit projets de création de microentreprise. Présidé par l’ambassadeur de France, le comité était composé de représentants d’opérateurs français au Cameroun, tels que l’OFII et l’Agence française de développement, mais aussi de la délégation de l’Union européenne. Côté camerounais : des institutions telles que le Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, le Ministère des relations extérieures, le Ministère de la jeunesse et le Fond national de l’emploi étaient présentes, ainsi que tous les prestataires et partenaires de l’OFII.

Initiés dans des domaines divers tels que l’agriculture, la restauration et le commerce, les projets évalués devraient générer 31 emplois directs. Au total, près de 32 millions de francs CFA de subvention ont été attribués pour financer ces projets.

À ce jour, 110 Camerounais ont déjà bénéficié de l’aide à la réinsertion par la création d’entreprises pour un montant cumulé de plus de 570 millions de francs CFA. Au total, elle a permis la création de 215 emplois.

JPEG

Dernière modification : 09/10/2019

Haut de page