Réaffectation d’un million d’euros au profit de la lutte contre le COVID-19 au Cameroun

JPEG

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

A L’OCCASION DE L’ACCORD SUR LA REAFFECTATION D’UNE ENVELOPPE D’UN MILLION D’EURO DU PROGRAMME CONJOINT MINSANTE/AFD/KFW POUR LE FINANCEMENT DES DEPENSES D’URGENCE DANS LE CADRE DE LA RIPOSTE COVID-19

(YAOUNDE, 20 AVRIL 2020)
 _______ 

 

Les gouvernements allemand et français travaillent ensemble depuis l’année 2009 aux côtés du gouvernement camerounais en vue du renforcement du système de santé à travers le financement du Programme Conjoint MINSANTE/AFD/KfW.

Face à la pandémie de COVID-19 que traverse actuellement le Cameroun et le reste du monde et à la demande du Ministre de la Santé, l’Agence Française de Développement - AFD et la Coopération Allemande – KfW (Kreditanstalt für Wiederaufbau) ont convenu ce jour d’autoriser la réaffectation d’un montant maximum d’un million d’euros, soit environ 656 millions de FCFA, du Programme Conjoint pour financer des dépenses d’urgence du plan de riposte gouvernemental au Covid-19 au Cameroun.

Cette enveloppe permettra d’apporter en priorité un appui au renforcement des capacités de diagnostic du Covid-19 sur l’ensemble du territoire camerounais, sous la supervision du Ministère de la Santé Publique et la coordination du Centre Pasteur du Cameroun.

Grâce aux efforts du Ministère de la Santé Publique et du Centre Pasteur du Cameroun, la subvention permettra la mise à niveau de 17 laboratoires partenaires identifiés sur l’ensemble du territoire national. Il sera donc possible de conduire des tests de dépistage du COVID-19 dans des délais courts au niveau des régions. Cet appui financier permettra d’acquérir par ailleurs du matériel et des équipements de laboratoires ainsi que 6 000 tests de dépistage supplémentaires, afin d’accompagner la montée en puissance du dispositif en cours.

L’Allemagne et la France ont ainsi pu, dans un délai de 10 jours, apporter une réponse claire et rapide afin d’endiguer la propagation du COVID-19 au Cameroun.

Pour mémoire, le Programme Conjoint santé initial est financé à hauteur de 57,5 millions d’euros, avec 35 millions d’euros du Contrat de Développement et de Désendettement-C2D de l’Agence Française de Développement (AFD) et 22,5 millions d’euros du Ministère des affaires étrangères allemand. Il est mis en œuvre dans 4 régions (l’Extrême-Nord, le Nord, l’Adamaoua et le Sud) et a notamment permis en 2019 :
-  la réhabilitation de 8 formations sanitaires et la réalisation de 4 forages ;
-  la conduite de 9 activités de supervision des Délégations Régionales de la Santé ;
-  la couverture de 130 718 Consultations prénatales, 33 605 échographies et 37 026 accouchements à travers 51 595 subventions dites « chèques santé ».

 

Contact presse :
Chrystelle TAPOUH, AFD Yaoundé, tapouhc@afd.fr
Robert MBA, KfW Yaoundé, Robert.Mba@kfw.de

Dernière modification : 23/04/2020

Haut de page