Proparco soutient Hysacam, l’acteur de référence de gestion des déchets

Pour aider le Cameroun à répondre au défi majeur posé par la gestion des déchets, la Société Générale Cameroun, Ecobank et la Bicec viennent d’octroyer, avec une garantie de Proparco, un prêt à l’entreprise Hysacam permettant de financer le renouvellement de plus de 200 camions afin d’optimiser la collecte des ordures ménagères dans les villes du pays.

JPEGAu Cameroun, la croissance démographique et l’urbanisation de la population génèrent une croissance exponentielle des ordures ménagères, un défi commun à de nombreux pays d’Afrique subsaharienne. La production de déchets est aujourd’hui évaluée à 5,5 millions de tonnes par an soit 16 000 tonnes par jour.

Faire face à une croissance exponentielle des déchets

Le pays a toutefois su mettre en place un système de gestion des déchets qui fait figure de modèle pour ses voisins d’Afrique de l’Ouest et Centrale. La « voie camerounaise » s’appuie sur une forte volonté politique et une délégation du service à une entreprise privée locale : Hysacam.

Fondée en 1969, la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) est le principal acteur privé de gestion des déchets du pays. Implantée à Douala et à Yaoundé, elle assure le service de collecte et de traitement des déchets ménagers dans 17 villes du pays. Hysacamcollecte plus de 1,5 millions de tonnes de déchets par an soit plus de 4 000 tonnes par jour. Présente sur toute la chaîne de gestion des déchets, de la collecte au traitement, l’entreprise emploie 4 000 personnes et dispose d’une flotte de plusieurs centaines de camions. Aujourd’hui, 15 millions de personnes bénéficient des services d’Hysacam au Cameroun.

Financer le renouvellement de la flotte de camions

Afin de s’adapter à la forte croissance des villes camerounaises et d’optimiser le service de collecte de déchets, Hysacam renouvèle une partie de ses véhicules soit environ 200 camions et engins, pour un montant de 24,5 milliards de Fcfa.

JPEGPour répondre à ce besoin de financement, un consortium de trois banques locales conduit par Société Générale Cameroun et Ecobank viennent d’accorder un prêt de 24,5 milliards de Fcfa, équivalent à 37 millions d’euros, à Hysacam. La Bicec participe à hauteur de 11,5 milliards de Fcfa (17,5 millions d’euros). Société Générale Cameroun et Ecobank, co-arrangeurs, octroient respectivement 7 et 6 milliards de Fcfa (10,6 et 9 millions d’euros).

Proparco apporte une caution solidaire de 11,025 milliards de Fcfa, équivalent à 16,81 millions d’euros, permettant de garantir 45% du crédit accordé par les banques à Hysacam. Proparcofacilite ainsi l’intervention des banques auprès d’Hysacam et permet aux banques locales d’allonger la maturité du prêt à 7 ans et à un taux compétitif pour le marché.

Plus qu’un prêt, un engagement RSE

Par ailleurs, Proparco accompagne Hysacam dans le renforcement de ses pratiques environnementales et sociales en participant au financement d’un audit ainsi qu’au suivi du plan d’amélioration des pratiques.

Le projet permettra de pérenniser les 4 000 emplois existants et de créer 500 nouveaux emplois dans les 5 prochaines années avec des programmes de formation pour l’ensemble des employés d’Hysacam. Le renouvellement de la flotte par des véhicules, plus récents et plus performants, améliorera la qualité du ramassage, sécurisera le service de collecte des déchets et contribuera à améliorer également les conditions de travail des employés d’Hysacam.

1 million de bénéficiaires supplémentaires

On estime qu’un million de Camerounais supplémentaires pourront bénéficier des services d’Hysacam dans les 5 prochaines années. L’accès à la collecte des déchets, qui est un service essentiel, se traduira concrètement par une amélioration de la santé et de la salubrité publique ainsi que de la qualité de vie, l’un des objectifs de développement durable (ODD 11).

Dernière modification : 27/10/2017

Haut de page