Projection en Avant-première du film “Sida, sur la piste africaine”

Vendredi 6 mai 2016 (15h), la salle des conférences du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) accueille la cérémonie de projection en Avant-première du documentaire “Sida, sur la piste africaine”, portant sur les travaux de recherches menées en Afrique par des équipes franco-africaines sur l’origine du VIH. Au Cameroun, les chercheurs du CREMER/IMPM (Centre de recherches sur les maladies émergentes et réémergences) aux côtés de leurs homologues de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) y ont activement pris part. Cet événement sera présidé par le Dr. Madeleine Tchuinté, Ministre de la recherche scientifique et de l’Innovation en présence de S.E.Mme Christine Robichon, Ambassadrice de France au Cameroun.

Le virus du Sida a fait son nid chez l’homme bien avant qu’il ne soit identifié, au début des années 80 en Occident. Les dernières avancées de la recherche menée par des équipes africaines et occidentales viennent de dater du début XXe siècle l’origine de l’épidémie la plus meurtrière des temps modernes. Mis en lumière par une coopération internationale exemplaire entre médecins, virologues, anthropologues, historiens et géographes fédérés par l’Institut de recherche pour le développement, avec le soutien de l’ANRS, elle a localisé à l’extrême sud-est du Cameroun. Un seul échange de sang entre un chimpanzé et un homme a ouvert les portes d’un drame sanitaire sans précédent.

En suivant le parcours du virus, du Cameroun à Kinshasa puis à Dakar ou Pretoria, le film propose un voyage à travers le continent, dans l’espace et le temps pour montrer comment le virus, indétectable pendant des décennies, a pu se diffuser à « bas-bruit » pendant les temps coloniaux. Comment face à l’émergence du Sida, certains pays ont pu réagir et d’autres adopter la politique de l’autruche. Enfin, le film éclaire les risques toujours latents de « zoonoses », ces maladies qui, comme le sida, passent des animaux aux hommes à la faveur des grands bouleversements de l’environnement et, à l’heure de la globalisation, soulèvent des risques sanitaires à l’échelle mondiale.

Ce documentaire réalisé en 2015 au Cameroun, au Sénégal et en République Démocratique du Congo, est une coproduction Institut de recherche pour le développement (IRD) et Beau comme une image, avec la participation de France télévision (France 5 et France Ô). Sa réalisation au Cameroun a été possible grâce au Ministère de la santé, au Ministère des forêts et de la faune ainsi que le Ministère de la Communication.

MINRESI : http://www.minresi.cm/
IRD Yaoundé : http://www.cameroun.ird.fr/

Dernière modification : 26/05/2016

Haut de page