Première mission du nouveau directeur général de l’AFD : Le Cameroun à l’honneur !

Pour son premier déplacement à l’étranger depuis sa prise de poste, Rémi Rioux – nouveau Directeur Général de l’AFD – a choisi de venir au Cameroun. Une manière de souligner à nouveau la place privilégiée qu’occupe le pays dans l’aide française au développement.

Le Cameroun, un partenaire stratégique pour l’AFD en Afrique
Rémi Rioux, nouveau Directeur Général du groupe AFD, s’est rendu au Cameroun du 10 au 12 juin. Cette visite souligne à nouveau la place que tient le pays l’effort français d’aide au développement : avec plus de 980 milliards FCFA (1,5 milliards d’euros) d’engagements depuis 2006, le Cameroun constitue le 1er portefeuille de l’AFD en Afrique subsaharienne.
Lors de son séjour, Rémi Rioux a pu apprécier de première main la variété des instruments utilisés pour améliorer les conditions de vie des populations. Lors d’une visite de terrain effectuée dans les environs d’Obala, le Directeur Général a ainsi constaté les résultats obtenus par les projets financés au travers du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Au travers d’une rencontre avec un jeune entrepreneur formé et installé par le programme AFOP et de la visite à un groupement d’agriculteurs épaulé par le dispositif d’appui-conseil ACEFA, le Directeur Général a constaté les retombées des projets sur le terrain. La visite de hangars de marché financés grâce au programme d’investissement communal PNDP a également souligné le rôle que jouent aujourd’hui les communes dans l’émergence de leur territoire.

JPEG
Le Directeur Général rencontre le délégué d’un groupement agricole soutenu par le programme d’appui-conseil ACEFA, financé sur C2D.

« L’AFD en miniature »
Les rencontres avec les principaux membres du gouvernement et de la société civile ont confirmé la qualité des rapports bâtis au fil des ans. Le Premier Ministre, M. Philémon Yang, a ainsi salué le rôle que les prêts accordés à l’AFD ont joué dans la réalisation de plusieurs grands projets, dont le second pont sur le Wouri à Douala. Le Ministre des Finances, M. Alamine Ousmane Mey, a pour sa part souligné l’action de l’AFD aux côtés des entreprises publiques. En 2016, l’agence a ainsi organisé un exercice de réflexion sur la gouvernance de ces entités tout en accompagnant les Aéroports du Cameroun dans la réfection de l’aéroport de Douala. Enfin, un déjeuner avec plusieurs représentants du secteur privé a permis d’aborder les nombreux dispositifs de soutien aux entreprises, à commencer par la ligne de garanties ARIZ qui permet aux banques de prêter plus facilement aux entreprises du pays.
C’est donc l’intégralité de la palette des instruments de l’AFD qui a été passée en revue au cours de ces trois jours. Cette diversité a été saluée par le Directeur Général lors de sa rencontre avec le personnel de l’agence de Yaoundé. « Si on dit du Cameroun qu’il est l’Afrique en miniature, alors l’agence de Yaoundé c’est un peu l’AFD en miniature » a-t-il conclu en riant.

Dernière modification : 30/06/2016

Haut de page