Renforcer la prise en charge de la tuberculose pédiatrique et améliorer son dépistage

En 2013 au Cameroun, la tuberculose pédiatrique représentait 4.7% de tous les nouveaux cas, soit 1 077 cas. Le Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT) du Cameroun indique un faible dépistage de la tuberculose parmi les enfants en général et chez les moins de 5 ans en particulier. Par ailleurs, la proportion des enfants mis sous traitement reste faible. D’où la nécessité d’améliorer l’accessibilité du diagnostic de la tuberculose et la mise sous traitement.

JPEG

C’est dans ce contexte qu’est mis sur pied le projet TB-Speed qui vise à réduire la tuberculose infantile en Afrique et en Asie, en améliorant le dépistage précoce et en facilitant l’accès au traitement. Implanté dans 7 pays (Cameroun, Ouganda, Mozambique, Zambie, Côte d’Ivoire, Sierra Léone et Cambodge), le projet est implémenté au Cameroun pour une durée de 4 ans par l’intermédiaire de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) à travers 6 axes d’intervention.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier d’Unitaid. Il bénéficie également du soutien de l’Initiative 5%, mise en œuvre par Expertise France et coordonnée par le Ministère Français de l’Europe et des Affaires Étrangères

Les grands axes de travail du projet  :

Axe 1  : Recherche opérationnelle évaluant la décentralisation du diagnostic de la TB pédiatrique dans les hôpitaux de district et les centres de santé primaire
Axe 2 : Évaluation d’une stratégie de diagnostic précoce systématique de la TB chez les enfants présentant une pneumonie sévère
Axe 3  : Validation d’algorithmes et d’outils de diagnostic de la TB chez les enfants infectés par le VIH ou sévèrement malnutris
Axe 4 : Optimisation des méthodes de prélèvement et traitement d’échantillons pour le diagnostic de la TB pédiatrique adaptés aux conditions des centres de santé des pays à ressources limitées.
Axe 5 : Évaluation de la rentabilité et de l‘impact sur le marché des approches diagnostique proposées
Axe 6 : Communication et mobilisation des décideurs au niveau national et international

Comme site de mise en œuvre, le premier axe sera implémenté dans les Districts de santé de Bafia et d’Obala tandis que le second sera mis en œuvre au Centre Mère et Enfant de la Fondation Chantal Biya et à l’hôpital de district de Biyem-Assi, tous les deux dans la ville de Yaoundé.

Coordonné par l’Université de Bordeaux, le projet TB-Speed réalisera des activités de recherches visant à réduire la mortalité infantile due à la TB en évaluant des approches diagnostiques TB novatrices et rentables dans des pays à faible ressources. Cette recherche inclura une approche diagnostique bactériologique optimisée utilisant un test moléculaire effectué sur des échantillons de selles et d’aspiration nasopharyngée, l’introduction à la radiographie pulmonaire digitalisée ainsi qu’à la formation et au soutien des cliniciens pour le dépistage et le diagnostic de la TB pédiatrique.

JPEG

La tuberculose pédiatrique : un enjeu majeur en Afrique et dans les pays du sud

• Seulement 45% des cas estimés de Tuberculose (TB) pédiatrique ont été notifiés à l’OMS en 2016.
• Une majorité des 250,000 décès pédiatriques dû à la TB sont des enfants de moins de 5 ans non diagnostiqués.
• Une majorité des enfants atteints de la TB ne sont pas diagnostiqués/non déclarés et ne bénéficient pas de traitements appropriés.
• Ceci est dû à l’absence de capacités diagnostiques de la TB de l’enfant dans beaucoup de centres de santé primaires et de districts des pays à haute prévalence de TB.
• La difficulté de diagnostiquer la TB via les échantillons respiratoires (crachats ou autre).
• L’absence d’examen radiographique de qualité.
• Il n’y a pas aujourd’hui de test diagnostique rapide, efficace et facile d’utilisation pour le diagnostic de la TB chez l’enfant.
• Il y a un manque de personnels qualifiés.
• Il n’y a pas de dépistage systématique de la TB chez les enfants les plus vulnérables (enfants atteints malnutrition sévère, infectés par le VIH, ou ceux présentant une pneumonie sévère).

 

 

Contacts :
Dr. Sylvie Kwedi Nolna
Coordinatrice, TB-SPEED Cameroun
sylvie.kwedi-nolna@ird.fr
+237 693 44 67 58

Dernière modification : 05/07/2018

Haut de page