Nigeria - Bombardement accidentel d’un camp de déplacés (17 janvier 2017)

Déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay

La France a appris avec consternation la mort de nombreux civils nigérians et de travailleurs humanitaires, le 17 janvier à Rann, dans le cadre des opérations de l’armée nigériane contre le groupe terroriste Boko Haram.

Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes ainsi que notre solidarité et notre soutien aux organisations humanitaires concernées qui viennent en aide aux populations civiles fuyant les exactions de Boko Haram.

Dernière modification : 18/01/2017

Haut de page