Mille jeunes déjà installés dans le secteur agropastoral grâce au programme AFOP financé par le C2D

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, M. ESSIMI MENYE, accompagné du Ministre Délégué en charge du développement rural, du Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), de la Coordonnatrice du Secrétariat Technique d’Appui Dédié à l’Exécution du C2D et du Gouverneur de la région de l’Est a procédé le 22 juillet 2015 à Bertoua à la cérémonie d’insertion du millième jeune dans le cadre du programme d’Appui à la rénovation et au développement de la formation professionnelle dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et des pêches (AFOP).

JPEG

Le programme AFOP, financé depuis 2008, à hauteur de 30,8 milliards (46,9 millions d’euros), en deux phases de 4 années chacune, a pour objectif d’accompagner le gouvernement camerounais dans son choix d’améliorer les performances économiques de l’agriculture camerounaise à travers la (i) reconstruction d’une offre de formation adaptée aux besoins et à la demande des acteurs du développement agricole et rural et (ii) l’insertion professionnelle des jeunes formés.

Pour cela, le dispositif a mis en place des cursus de deux ans qui forment au métier d’exploitant agricole. Durant cette période l’apprenant passe la moitié de son temps chez des « référents » (agriculteurs implantés dans sa zone d’apprentissage) qui contribuent à lui fournir un enseignement pratique adapté et complémentaire à celui théorique qu’il reçoit aux centres de formation. Parallèlement, le jeune construit un projet d’installation sur lequel il est appuyé par un conseiller d’insertion. Lors de sa sortie, l’apprenant reçoit un appui financier plafonné à 1,5 millions de FCFA et est suivi encore deux années par le conseiller insertion pour assurer la bonne exécution technique et financière du projet.

AFOP s’est également attelé à mettre en place une formation initiale de marin pécheur et des formations de niveau BTS pour répondre à d’autres besoins en ressources humaines du secteur agricole que sont notamment les entrepreneurs et les conseillers agropastoraux. Le dispositif touche aujourd’hui les 10 régions du Cameroun et a déjà contribué à la rénovation de 75 centres et 21 écoles de formation du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), et du Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA).

La visite par le Ministre de l’Agriculture et ses hôtes des exploitations agricoles de deux jeunes formés et installés dans la région de l’Est pendant la cérémonie suscitée, est en étroite ligne avec l’ambition du programme AFOP de former 9000 jeunes et d’en insérer environ 5000 à la fin de la deuxième phase du programme en 2016. Cette journée était l’occasion pour ces deux jeunes installés de présenter au Ministre et aux parties prenantes leur projet de vie et comment AFOP, à travers la formation et le dispositif d’insertion, y avait contribué en mettant pour preuve leurs parcelles d’exploitation associant cacao et banane plantain.

La cérémonie de remise du chèque au millième jeune par le Ministre, a marqué la fin de l’évènement officielle d’installation de la première génération d’exploitants agricoles exerçant un métier dont ils ont fait le choix et dont ils sont fiers.
Le Ministre a affirmé sa satisfaction quant à ce programme et l’intérêt de sa pérennisation une fois le C2D terminé au regard des emplois directs et indirects générés y compris dans les filières prioritaires pour le Cameroun.

Pour plus d’information sur le projet AFOP, vous pouvez vous référer à la fiche synthèse du projet AFOP sur le site internet de l’AFD : cliquez ici

Dernière modification : 07/09/2015

Haut de page