Maintien de la paix : la formation des Unités de Police Constituées des Nations unies confiée à l’Ecole internationale des forces de sécurité (EIFORCES)

La cérémonie d’ouverture du stage des futurs formateurs dédiés aux Unités de Police Constituées (UPC / FPU) déployées dans le cadre des missions de maintien de la paix des Nations unies a eu lieu le lundi 18 avril 2016 sur le site de l’École internationale des Forces de Sécurité (EIFORCES) à Awae, en présence de nombreuses personnalités dont la cheffe du bureau de la Force de Police Permanente (FPP/SPC) des Nations unies.

JPEG

Après le discours de bienvenue de la Directrice générale adjoint de l’ EIFORCES, mettant en exergue la montée en puissance rapide de cette jeune école créée en 2008, le Ministre délégué chargé de la Défense camerounaise a souligné les efforts accomplis et souhaité qu’à l’issue de ce stage, la certification de l’EIFORCES comme pôle d’excellence des formations au profit des Nations-Unies soit reconnue. Un défilé des stagiaires accompagné des forces de Police camerounaises clôtura cette belle cérémonie. Le Ministre délégué chargé de la Défense camerounais a souligné les efforts accomplis et a souhaité qu’à l’issue de ce stage, la certification de l’EIFORCES comme pôle d’excellence des formations au profit des Nations-Unies soit reconnue. Un défilé des stagiaires et des forces de maintien de l’ordre camerounaises - police et gendarmerie - a clôturé la cérémonie.

Depuis leur lancement en 2009, il s’agit de la 6e session de formation dédiée aux Unités de Police Constituées des Nations unies, après celles organisées aux États-Unis, en Russie, en Inde , au Botswana et en Jordanie. Le stage accueille 30 officiers de police et de gendarmerie provenant de 8 pays différents (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Tchad, Roumanie, Rwanda, Togo et France). Cinq gendarmes et policiers français participent à l’encadrement.

Créée en 2008 par décret présidentiel, l’EIFORCES située à Yaoundé au Cameroun a pour mission de former, entraîner, et perfectionner les Policiers, Gendarmes et Civils du continent africain dans des domaines liés à la sécurité et les opérations de soutien à la paix. La France est le premier bailleur d’EIFORCES depuis sa création.

Dernière modification : 03/05/2016

Haut de page