Lancement d’un master régional en gestion intégrée des environnements littoraux et marins

Le Master « Gestion Intégrée des Environnements Littoraux et Marins » (GIELM) est une formation régionale pluridisciplinaire ouverte aux étudiants des filières des sciences fondamentales, de la vie et de la terre, humaines et sociales, économiques et juridiques. Cette formation, impliquant quatre universités de la région Afrique centrale, deux camerounaises (Université de Douala, Université de Yaoundé 1) et deux gabonaises (Université Omar Bongo, Université des Sciences et Techniques de Masuku), vise à accroître le nombre actuellement insuffisant de cadres de haut niveau dans le domaine de la gestion intégrée des environnements littoraux et marins du golfe de Guinée, dans des métiers aussi divers que la recherche scientifique, l’aménagement et la gestion, l’audit environnemental et la conservation des écosystèmes.

Le Master est soutenu par la France (IRD, SCAC du Cameroun), ainsi que par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et, au Gabon, l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN).

JPEG

Le Master 1, porté par l’Université de Douala, permet aux étudiants d’acquérir des compétences transversales, de participer à des écoles de terrain et d’effectuer un stage obligatoire d’insertion professionnelle. Le Master 2 est, quant à lui, divisé en quatre parcours pédagogiques :
- Université de Douala (recherche et développement)
- Université de Yaoundé 1 (audit environnemental)
- Omar Bongo de Libreville (aménagement)
- Sciences et Techniques de Masuku-Franceville (conservation des écosystèmes).

Les 28 et 29 septembre 2016 s’est tenu à Douala le premier comité de pilotage du master GIELM, réunissant des représentants des universités camerounaises et gabonaises (UOB, USTM, UD, UY1) ainsi que des bailleurs (IRD, SCAC-Cameroun, AUF, ANPN). L’IRD était représenté par Jean-Jacques Braun, directeur de recherche en géochimie ; le SCAC par Camille Lefort ; l’AUF par Pierre-François Djocgoué ; l’ANPN par Magloire Mounganga.

Le comité a reçu la visite de Pr. François-Xavier Etoa, Recteur de l’Université de Douala, et de Pr. Jacques Etamé, Directeur de l’IUT, qui ont assuré aux membres que tout serait mis en œuvre pour la bonne marche du master GIELM sur le campus de l’université.

JPEG

La sélection des étudiants de la première cohorte du M1 GIELM a été effectuée en fonction de leur excellence académique, leur expérience professionnelle et de l’adéquation entre formations reçues et parcours pédagogique choisi. La sélection a privilégié l’équilibre régional. Trente neuf étudiants (1 RDC, 1 Tchad, 7 Gabon, 30 Cameroun) ont ainsi été choisis en liste principale et neuf ont été retenus sur liste complémentaire par ordre de mérite. La date de début des enseignements du M1 GIELM est fixée au 24 octobre 2016.

Dernière modification : 03/10/2016

Haut de page