La coopération entre pompiers français et camerounais à la rentrée 2016

PNG

Le service de sécurité intérieure (SSI) de l’Ambassade de France au Cameroun comporte une branche de coopération avec le Corps National de Sapeurs-Pompiers (CNSP) camerounais, en lien avec la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International. En cette rentrée 2016, la collaboration a essaimé en de multiples initiatives.

Don de l’association « Halte de Cœur »

L’association « Halte de Cœur » a été fondée par des pompiers du Morbihan qui ont un lien affectif fort avec le Cameroun.. Elle collecte du matériel pompier et médical pour en faire don au corps national de sapeurs-pompiers (CNSP) afin de les aider dans leur montée en puissance. L’acheminement du dernier conteneur de quarante pieds a été gracieusement pris en charge par Africa Logistics et est arrivé sans encombre jusqu’à Yaoundé où le matériel a été déchargé et stocké au magasin du corps. Prochaine étape : tester le matériel sur place et l’envoyer au plus vite vers les centres de secours !

PNG

Stage sauvetage-déblaiement

Grâce à l’action de la DCSD, deux formateurs français des unités d’intervention et d’instruction de la sécurité civile sont venus deux semaines à Yaoundé du 15 au 29 octobre 2016 pour encadrer un stage de sauvetage-déblaiement de deuxième niveau au profit de 9 stagiaires du CNSP. Après quelques jours de théorie, les sapeurs-pompiers sont allés sur le terrain pour réaliser des manœuvres de sauvetage sur des immeubles en construction. Cette toute jeune spécialité répond à un besoin opérationnel important au Cameroun et est appelée à se développer rapidement.

PNG

Don du service départemental d’incendie et de secours de Rhône-Alpes

Une fois de plus, la fraternité d’armes qui unit le monde des sapeurs-pompiers s’est concrétisée par un don généreux. Le service départemental d’incendie et de secours de la région Rhône-Alpes a offert 5 véhicules réformés en parfait état au CNSP : un fourgon d’incendie, deux véhicules de secours à victimes, un véhicule tous usages et un véhicule de secours routier. Ces engins vont être affectés rapidement dans leurs nouveaux centres de secours dès qu’ils auront été immatriculés : nul doute qu’ils y rendront de vaillants services au profit de la population camerounaise !

PNG

Dernière modification : 07/11/2016

Haut de page