L’ambassadeur Christophe Guilhou était en déplacement à Maroua du 09 au 11 octobre 2019

Il a été chaleureusement accueilli par le gouverneur de l’Extrême-Nord, les autorités préfectorales, le lamido de Maroua ainsi que le lamido de Miskine avec qui il a eu des échanges cordiaux. Il a également rencontré l’évêque de Maroua, Mgr Bruno Ateba Edo.

L'ambassadeur de France à Maroua - Avec des lamidos
L'ambassadeur de France dans une école à Maroua
L'ambassadeur de France à Maroua
L'ambassadeur de France à Maroua - Avec les autorités administratives
L'ambassadeur de France à Maroua - Avec Aissa Doumara

Le 10 octobre 2019, l’ambassadeur a visité le camp de réfugiés de Minawao où il a pu échanger avec les représentant des réfugiés. Ce camp accueille près de 60 000 réfugiés du Nigéria. Il a pu apprécier l’engagement et la persévérance des travailleurs humanitaires de même que l’hospitalité camerounaise.

Le 11 octobre 2019, l’Ambassadeur a visité l’école à programmes français les Boukarous où il a rencontré les parents d’élèves, les enseignants et le personnel.

Il a également pu apprécier les projets réalisés par le Programme national de développement participatif grâce au financement de l’Agence française de développement.

Il a ensuite fait la connaissance d’Aïssa Doumara, première lauréate du Prix Simone Weil de la République française, qui se bat contre les violences faites aux femmes dans tout l’Extrême-Nord du Cameroun avec un courage et un engagement hors du commun.

Il n’a pas manqué de rendre une petite visite à l’association ADELPA qui aide à construire des communautés plus soudées face à Boko Haram et qui bénéficie d’un financement de la France à hauteur de 32 millions de francs CFA.

Dernière modification : 31/10/2019

Haut de page