L’accompagnement scientifique et technique du Cirad sur le programme C2D-PAR se poursuit, en mai 2016, par des missions d’expertise et de formation

Le Cirad appuie le Programme C2D-PAR (Contrat de Désendettement et de Développement – Programme d’Appui à la Recherche) du Cameroun dans sa mise en œuvre via l’organisation de missions d’expertise destinées au suivi et à l’accompagnement des porteurs des projets de recherche. En mai 2016, deux binômes d’experts se sont déplacés sur le terrain pour réaliser l’état des lieux de l’avancement des neuf projets de recherche et développement du Programme et pour initier avec eux le travail d’accompagnement qui se poursuivra jusqu’à la fin des projets. Ce même mois, D. Bastianelli, chercheur de l’unité SELMET (Systèmes d’Elevage Méditerranéens et Tropicaux), a animé une formation destinée aux chercheurs et techniciens de l’IRAD sur le thème de la formulation des aliments des volailles.

Mise en route de l’accompagnement des projets de Recherche et Développement du C2D-PAR

Une équipe constituée de deux binômes d’experts (JF. Grongnet, professeur à AgroCampus Ouest Rennes et L. Kom, consultant au sein de Cameroun Entreprise Développement (CED) d’une part, E. Bault, Directeur de l’entreprise Feedaccess, et A. Bitting, Directeur de CED, d’autre part) a parcouru le Cameroun pour rencontrer ou revoir les équipes animant les neuf projets de R&D financés par le C2D-PAR (projets FRBC : Fond de Recherche sur Base Compétitive) et pour visiter leurs installations. Ces projets, qui sont à présent à mi-parcours, vont bénéficier de l’appui des quatre experts via des missions ponctuelles et du suivi à distance, tout au long de leur mise en œuvre (jusqu’en juin 2017). Cet accompagnement, commandité par le MINRESI (Ministère de la Recherche et de l’Innovation) et organisé par le Cirad, permettra aux équipes des projets de bénéficier des compétences d’intervenants hautement qualifiés pour mener à bien leurs expérimentations et la valorisation scientifique, économique et commerciale des innovations qu’ils mettront au point.

JPEG

Ces neuf projets couvrent des thématiques très diversifiées autour de l’agriculture, de l’élevage et de l’agro-alimentaire et sont répartis dans la plupart des régions du Cameroun. Les recherches concernent des domaines aussi variés que l’utilisation de co-produits pour l’alimentation des animaux (son de riz, bananes provenant des écarts de tri, coques de cacao…), la lutte contre les bioagresseurs du poivre du Penja, l’amélioration des pratiques apicoles pour une meilleure qualité du miel dans l’Adamaoua, la mise au point de nouveaux équipements destinés à l’industrie de alimentation animale ou de transformation des céréales, etc.

Une nouvelle session de sélection est actuellement en cours et débouchera d’ici peu sur la mise en route de nouveaux projets de Recherche et Développement, illustrant la forte motivation des entrepreneurs camerounais à innover dans leurs activités.

Formation à l’IRAD sur l’alimentation des volailles

JPEG
Le volet du C2D-PAR consacré à l’aviculture réalisé par l’IRAD est lancé depuis 2014, sur la base d’un programme défini lors d’une première mission d’appui du CIRAD en 2013. L’alimentation animale constitue l’un des deux axes de ce projet avicole avec un accent particulier sur l’évaluation des matières premières disponibles et la proposition de formules alimentaires adaptées au contexte. La mission de Denis Bastianelli, chercheur au Cirad spécialisé dans l’élevage, avait pour but l’animation d’un atelier portant sur l’aviculture portant sur la formulation des aliments, destiné aux chercheurs IRAD et aux projets FRBC.

Cet atelier a abordé des aspects théoriques (alimentation animale) et pratiques (formulation). Il a surtout permis de renforcer les capacités des participants à la recherche et à la gestion de l’information sur les différents aspects de la formulation : besoins des animaux, valeur nutritive des matières premières, composante économique. Les connaissances acquises devraient permettre de finaliser les recherches du projet Aviculture de l’IRAD sous une forme utilisable par les partenaires, d’inciter les chercheurs de l’IRAD à appréhender la valeur des ressources alimentaires sur le double aspect technique et économique et enfin de développer des partenariats entre les différents projets dont les thèmes de recherche se rejoignent.
Atelier Volailles C2D-PAR

JPEG

Cet atelier a également été l’occasion d’échanger sur le thème de l’alimentation de la volaille avec les autres composantes du C2D et les différents partenaires. Le dernier jour a en effet été consacré à la restitution des résultats et à l’ouverture d’un dialogue entre chercheurs et acteurs de la filière (ACEFA, AFOP, PLANOPAC, CNOPCAM, LANAVET).

 

Pour en savoir plus, voir ici.

Dernière modification : 23/08/2016

Haut de page