L’abolition de la peine de mort : un combat universel

Le 15 décembre 2014 est célébré le 25e anniversaire de l’adoption du 2e protocole du Pacte international relatif aux droits civiques et politiques, dédié à l’abolition de la peine de mort.

Le 15 décembre 2014 est célébré le 25e anniversaire de l’adoption du 2e protocole du Pacte international relatif aux droits civiques et politiques, dédié à l’abolition de la peine de mort. Participez jusqu’au 31 décembre au concours de slogans contre la peine capitale, ouvert à tous les jeunes de 12 à 18 ans. Envoyez vos propositions de slogans en moins de 100 caractères à l’adresse sloganspeinedemort@gmail.com avec vos prénoms, âge et adresse, avant la fin de l’année 2014.

L’Ambassadrice de France au Cameroun, Mme Christine Robichon, a participé à l’ouverture de la 1e édition du Forum pour l’abolition de la peine de mort, dans les locaux de l’Institut Français de Douala jeudi 9 octobre 2014. Organisé à l’initiative de l’association camerounaise Droits et Paix, en partenariat avec l’ONG Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM), cet évènement organisé sur deux jours vise à sensibiliser l’opinion et les décideurs en faveur de cette cause universelle qu’est l’abolition de la peine capitale.

Retrouver le texte de l’intervention de Mme Christine Robichon, Ambassadrice de France au Cameroun, lors du Forum pour l’abolition de la peine de mort, à Douala le 9 octobre 2014

Photo de famille du forum pour l'abolition de la peine de mort - JPEG(Photo de famille du forum pour l’abolition de la peine de mort)

Aujourd’hui, deux-tiers des Etats n’appliquent plus la peine de mort. Le code pénal camerounais prévoit toujours une peine capitale, laquelle est encore prononcée chaque année par de nombreux tribunaux du pays. Aucune exécution n’a été mise en œuvre depuis 1997, le Cameroun appliquant un moratoire de fait. Une étape supplémentaire pourrait être franchie par le Cameroun : supprimer de jure la possibilité de prononcer des peines capitales, et rejoindre ainsi le camp abolitionniste.

La France encourage tous les pays à abolir définitivement ce châtiment cruel, dégradant, inefficace, et contraire à la dignité humaine. L’ensemble du réseau diplomatique français est mobilisé en faveur de cet objectif. Laurent Fabius annoncera aujourd’hui le lancement d’un concours de slogans contre la peine de mort à destination des jeunes francophones du monde entier de 12 à 18 ans ainsi que le parrainage du deuxième concours de dessin « dessine-moi l’abolition » de l’association Ensemble contre la peine de mort. Plus d’informations sur le site de France Diplomatie.

Dernière modification : 23/12/2014

Haut de page