L’IRD organise la fête de la science à Kribi

L’Institut de recherche et de développement (IRD) et le service de coopération de l’ambassade de France ont organisé la fête de la science à Kribi, du 1er au 3 décembre. Les scientifiques réunis pour l’occasion ont procédé à une restitution de leurs recherches auprès des populations. Le programme ci-dessous.

Fête de la science à Kribi du 1er au 3 décembre - PNG

Synthèse pluridisciplinaire des recherches collaboratives au Sud Cameroun (département de l’Océan)

Organisé par l’IRD et le service de coopération de l’ambassade de France en collaboration avec la ville de Kribi, la fête de la science a eu lieu du 1er au 3 décembre à la Salle des fêtes de la communauté urbaine de Kribi

Le principe de restitution des recherches menées auprès des populations, ainsi que la nécessité d’élaborer des synthèses régionales transdisciplinaires pour articuler les résultats des investigations dans le domaine sanitaire, environnemental et social, sont des priorités dans la perspective d’une recherche en partenariat co-construite et équitable liée au développement.

Au Cameroun, le département de l’Océan fait depuis plus de trente ans l’objet de nombreuses investigations scientifiques de la part de l’IRD et de ses partenaires, dans des domaines variés touchant à la santé et au bien-être des populations, au système terre (climat, cycle de l’eau, environnements continentaux et marins, biodiversité végétale et animale) et aux dynamiques sociales.

La région de Kribi, centre de la recherche sur la maritimité

Cette région est actuellement en pleine mutation avec une augmentation démographique, des travaux publics de grande ampleur (construction d’un pipeline, d’un port en eau profonde, d’une voie ferrée, d’une autoroute, projet d’exploitation minière et de barrage hydroélectrique, et à terme déménagement de la zone de commerce maritime de Douala…).

C’est aussi la région où l’IRD et la coopération française ont choisi, en liaison avec le ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation (Minresi) et le ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup - Université de Douala) de bâtir un centre de recherches en biogéosciences, axé sur la maritimité.

La fête de la science est donc destiné à partager et restituer les résultats de travaux menés au cours des dernières décennies par l’IRD, en partenariat avec de nombreux chercheurs camerounais et étrangers ; c’est aussi l’occasion d’attirer l’attention sur des zones marginalisées, d’intéresser la jeunesse à la démarche scientifique et de célébrer la recherche en coopération, les traditions, l’artisanat, les initiatives économiques et la culture locale.

La ville de Kribi et son arrière-pays, doté d’un important patrimoine historique et environnemental, a été choisie pour abriter ce colloque qui concerne toute la zone, c’est-à-dire le département de l’Océan en incluant la région Lolodorf - Bipindi - Kribi - Campo-Akom 2, zones de forêt primaire très riche en biodiversité, où se déroulent de nombreuses recherches dans le domaine de la géologie, de l’hydrologie, de la biologie, de l’écologie, de la santé, de l’archéologie et de l’anthropologie et dont il convient de faire le bilan et la synthèse au plus près du terrain.

Une portée régionale pour la recherche

Ce colloque proposant des conférences et des débats thématiques a été accompagné d’expositions, notamment d’objets archéologiques, et de la projection de films scientifiques tournés dans la zone. En dehors de son aspect scientifique, cette rencontre est aussi un prétexte pour faciliter l’échange entre communautés locales, décideurs politiques, investisseurs et acteurs du développement et de la conservation, tous engagés dans l’essor de cette vaste zone.

Pour l’IRD et le service de coopération de l’ambassade, c’est aussi l’occasion d’unifier et de faire dialoguer de nombreuses disciplines pour faire émerger une vision synthétique à portée régionale.

Télécharger le programme :

PDF - 258.4 ko
(PDF - 258.4 ko)

Dernière modification : 06/12/2017

Haut de page