L’AFD participe au projet d’extension de l’Université catholique d’Afrique centrale

Le 19 octobre, le Directeur de l’Agence française de développement (AFD) au Cameroun, Christian Yoka, et le Grand chancelier de l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC), Mgr Jean Mbarga, ont procédé à la signature d’une convention de crédit de 6 millions d’euros (3,9 milliards Fcfa) en faveur de l’université.

JPEG

Cette convention vise à financer l’extension de l’Institut catholique de Yaoundé (ICY) / Campus d’Ekounou, par la construction de deux bâtiments destinés à offrir des capacités additionnelles : 2 200 places.

L’accompagnement de l’AFD s’inscrit dans le cadre du projet pluriannuel (2016-2031) de développement de l’UCAC, dont l’objectif général est d’assurer son déploiement tant académique (formation initiale, formation continue et promotion des laboratoires de recherche), qu’infrastructurel (construction de nouveaux campus, augmentation du nombre de bâtiments au sein des campus actuels). Ces nouveaux bâtiments permettront de doubler les effectifs de cette institution d’ici 2031 et de diversifier l’offre de formation par l’intégration de nouvelles filières en droit, gestion et sciences sociales.

A propos du groupe AFD :
Établissement public au cœur du dispositif français de coopération, l’AFD agit depuis plus de soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au Cameroun, l’AFD participe entre autres au financement du secteur de l’éducation et de la formation à travers notamment les Contrats de désendettement et de développement et les prêts non souverains.

A propos de l’UCAC :
L’UCAC est un établissement sous-régional créé par l’ACERAC (Association des conférences épiscopales de la région Afrique centrale), pour être le fleuron de l’enseignement supérieur de l’Église catholique dans la sous-région. Il comprend plusieurs composantes, en lien avec les différents domaines d’enseignement à travers : l’École d’Ingénieurs UCAC-ICAM à Douala et à Pointe-Noire, l’École des Sciences de la Santé à Yaoundé et l’Institut Catholique de Yaoundé.

Dernière modification : 02/11/2017

Haut de page