Hommage aux victimes de l’attentat de Paris.

La France a été victime vendredi à Saint-Denis et à Paris, d’une agression lâche, d’une barbarie totale et d’une ampleur inédite. En hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, une cérémonie de recueillement a été organisée ce lundi midi en France et dans toutes les implantations françaises à l’étranger. A la résidence de France à Yaoundé, cette cérémonie a rassemblé les autorités camerounaises, le corps diplomatique, des membres de la communauté française ainsi que les agents de l’ambassade.

JPEG

M. Joseph Dion Ngute, Ministre délégué auprès du Ministre des Relations Extérieures a signé le registre de condoléances au nom du gouvernement, en présence de nombreux autres ministres qui ont ainsi exprimé leur solidarité à l’égard des victimes des attentats du 13 novembre. Alors qu’on recense dix-neuf nationalités parmi les morts et les blessés, de nombreux ambassadeurs et autres membres du corps diplomatiques ont également exprimé leur compassion. Des compatriotes, dont certains ont perdu des proches dans les attentats, étaient également présents.

Madame l’Ambassadrice a introduit la cérémonie en rappelant que la France et le Cameroun faisaient face au même fléau du terrorisme, contre lequel il fallait rester unis et solidaires. Après une minute de silence et l’exécution de l’hymne national, chaque participant a été invité à déposer une fleur devant les drapeaux en berne, avant que ne soit offerte la possibilité d’écrire sur le registre de condoléances un mot de soutien. Le registre de condoléances reste ouvert à l’ambassade jusqu’au 17 novembre de 9H30 à 12H30 et de 14H30 à 17H30.

JPEG

Un moment de recueillement a été organisé au même moment dans l’ensemble du réseau français au Cameroun, en particulier au Consulat général de Douala, dans les établissements scolaires Fustel de Coulanges et Dominique Savio et dans les deux sites de l’Institut français au Cameroun. Les 15, 16 et 17 novembre sont jours de deuil national et les drapeaux sont en berne sur l’ensemble de nos emprises à travers le monde

Dernière modification : 03/12/2015

Haut de page