Christian Yoka, nouveau directeur de l’AFD au Cameroun

En fin de séjour au Cameroun, le directeur de l’Agence française de développement (AFD), Hervé Conan, qui cumule une expérience dans une vingtaine de pays africains, a fait le point des trois années passées au Cameroun avec un quotidien de la place, mettant un accent majeur sur la mise œuvre du C2D dont le 3ème et dernier sera signé en juin prochain. Il y révèle que depuis 2010, l’Afd a engagé près de 600 milliards FCFA de projets en prêts souverains essentiellement pour le financement du programme prioritaire d’investissements du Cameroun et donc d’infrastructures majeures, avec des projets comme Accès Est et Ouest puis Pont sur le Wouri à Douala, les projets de drainage à Douala et Yaoundé, le projet de barrage de Lom Pangar, des projets d’eau urbaine, d’aménagement urbains, etc.

Tous ces projets sont en exécution et pour certains, en cours de finalisation comme l’Accès Est de Douala qui sera terminé dans les tous prochains mois, le barrage de Lom Pangar dont la mise en eau totale est prévue durant la prochaine saison des pluies, la station de la Méfou qui délivre depuis près de 2 ans 50 000 m 3 d’eau par jour. Ces travaux sont en bonne voie pour améliorer la vie des populations.

Il a aussi évoqué des réalisations concrètes dans le secteur agricole avec près de 200 000 exploitations familiales bénéficiant de conseils agricoles, plus de 1000 jeunes en parcours d’insertion, dans le secteur de l’éducation avec des centaines de salles de classe enfin disponibles pour recevoir les jeunes écoliers. Dans le secteur de la santé, plus de 15 000 femmes ont acheté le chèque santé dans le Septentrion depuis moins d’un an, dans celui de la formation professionnelle, les premiers centres de formation vont sortir de terre avant fin 2016. Les premiers travaux dans le secteur urbain dans les 3 capitales régionales du septentrion vont commencer dans les prochains mois. Déjà, plus de 600 personnes sont impliquées dans les premiers projets HIMO dans 6 communes de l’Extrême Nord. Il y a également le secteur de la forêt et de l’environnement avec des premiers projets REDD+ au niveau communal mais aussi une collaboration avec les autorités compétentes pour préparer les engagements du Cameroun à la COP 21 et accompagner les initiatives qui permettront un développement vraiment durable du pays.

De plus, c’est grâce à un prêt de l’Afd que la piste de l’aéroport de Douala est neuve et conforme aux normes internationales.

Le 19 mai, il a eu l’occasion de dire au revoir au ministre camerounais de la Santé publique, André Mama Fouda en compagnie de son successeur M. Christian Yoka.
La passation de service entre lui et M. Yoka a eu lieu au cours d’une réception le 18 mai à la résidence de France.

Dernière modification : 05/07/2016

Haut de page