Formation par des élements du RAID à l’ENSP du 18 au 29 juin 2018

Des formateurs du RAID (Recherche Assistance intervention dissuasion) étaient à Yaoundé du 18 au 29 juin 2018. Ils ont dispensé une formation au profit de formateurs en techniques d’intervention qui sont des cadres au GSO (Groupement spécial d’intervention).

JPEG

Le but pour ces cadres dont le commandant du GSO est de réorganiser le service par de nouvelles techniques d’interventions spécifiques sur les thèmes évoqués.

Les experts ont fait un point sur le matériel en possession du service pour adapter les techniques au matériel existant. La formation théorique et pratique s’est déroulé à l’Ecole nationale supérieure de police.

Le GSO est composé de 400 fonctionnaires, basés à Yaoundé et envoyés en mission dans tout le Cameroun. Il n’existe pas d’antenne. Le GSO intervient dans des zones difficiles dont l’Ambazonie.

JPEG

Le service a régulièrement des pertes humaines dues à la dangerosité des missions d’où l’importance de professionnaliser les techniques d’intervention en les organisant davantage. Un accent a été mis sur la nécessité de s’entraîner, pour les techniques et stratégie d’évolution, mais aussi de s’entraîner au tir, sachant que la police n’a pas de stand de tir à Yaoundé et qu’il faut se rendre à Mutenguene pour tirer.

17 commissaires et officiers ont bénéficié de cette formation destinée à tous les opérateurs du groupe d’intervention du Cameroun.

JPEG

Les différents exercices pratiques effectués étaient :
- L’interpellation à domicile d’individus dangereux ;
- La libération d’otages ;
- La maitrise de forcenés.

Le RAID est le groupe d’intervention français. Il dépend de la direction générale de la police nationale (DGPN).

Dernière modification : 12/07/2018

Haut de page