Fête nationale : le 14 juillet 2015 (discours)


14 JUILLET 2015

DISCOURS DE MME CHRISTINE ROBICHON, AMBASSADRICE DE FRANCE
 _______ 

 

Excellence, Monsieur le Ministre des Relations Extérieures,
Mesdames et Messieurs les ministres,
Honorables membres du Sénat et de l’Assemblée Nationale,
Mesdames et Messieurs les membres des institutions républicaines et coutumières,
Dear colleagues,
Ladies and Gentlemen,
Chers compatriotes,

Au nom de l’équipe France du Cameroun, en mon nom et au nom de la France, je vous souhaite très chaleureusement la bienvenue à la célébration de notre fête nationale.

JPEG

Vous connaissez tous la signification symbolique du 14 juillet, Bastille Day, jour de commémoration de la Révolution française et de célébration des valeurs de la République.

Les Français sont fiers de leur devise, Liberté, Egalité, Fraternité et sont heureux que les valeurs qu’elle porte soient largement partagées.

Cette célébration qui nous rassemble prend cette année une dimension particulière car elle intervient juste après le splendide accueil réservé par les Camerounais et en particulier par le Président Biya au Président de la République française.

JPEG JPEG

La visite d’Etat du Président Hollande a été pour les Français et les Camerounais l’occasion de réaffirmer avec force leur amitié, une amitié particulière fondée sur la solidité de liens humains anciens et sans cesse renouvelés ; l’occasion aussi de réaffirmer leur solidarité et leur unité face au terrorisme, face à ceux qui sèment la mort et la terreur pour imposer une vision du monde aux antipodes du respect des personnes, de la tolérance, du pluralisme et de la liberté que nous célébrons aujourd’hui.

La liberté, la démocratie et les droits de l’homme auxquels nous sommes tous attachés, sont menacés par le terrorisme, en France et dans d’autres pays européens, davantage encore au Cameroun et dans d’autres pays africains, au Moyen Orient et en Asie… Qu’ils se revendiquent de Boko Haram ou d’autres funestes organisations, les terroristes mettent en danger notre sécurité et nos valeurs. Notre meilleure arme pour les combattre est la solidarité. J’exprime aujourd’hui celle de la France à tous les Camerounais et à mes collègues des pays qui ont également été, tout récemment, visés par le terrorisme, sur leur sol ou à l’extérieur de leurs frontières. En hommage aux victimes des attentats-suicide de Fotokol il y a deux jours et des autres attaques terroristes que la France condamne avec la plus grande force, je propose que nous observions une minute de silence.

JPEG

Contre la terreur, nous devons agir, en nous épaulant et en restant fidèles à nos valeurs, quelle que soit parfois la difficulté face à ceux qui piétinent ces valeurs par leurs actes barbares. Nous devons rester unis et solidaires face à ceux qui cherchent à nous diviser pour affaiblir notre résistance.

Vaincre le terrorisme nous impose aussi d’agir solidairement pour bâtir un monde meilleur, plus juste, plus équitable et en priorité pour améliorer les conditions de vie des populations, celles des plus démunis avant tout.

La France va accroître sa contribution à l’assistance aux réfugiés de République Centrafricaine et du Nigéria, généreusement accueillis par le Cameroun et aux déplacés camerounais chassés de leurs terres par la violence de Boko Haram. La France est également prête à soutenir davantage les efforts du gouvernement pour accélérer le développement des régions les plus exposées aux menaces extérieures, que sont celles du Septentrion et de l’Est.

JPEG

Le dérèglement climatique fait peser d’autres risques sur notre planète. Là aussi, il est essentiel que nous travaillions ensemble et dans un esprit solidaire pour préparer la conférence sur le climat que la France accueillera à la fin de cette année et dont les résultats seront, espérons-le, à la hauteur des enjeux.

Je saisis l’occasion de la présence d’une large assistance dans ce jardin pour remercier tous les Camerounais qui entourent l’ambassade et la communauté française de leur amitié.

Du fond du cœur, je remercie tous ceux qui m’ont encouragée dans l’accomplissement de ma mission, qui m’ont reçue sur leur lieu de travail ou chez eux. Depuis mon arrivée au Cameroun, j’ai accumulé de magnifiques souvenirs de rencontres chaleureuses, qui sont autant d’illustrations de la dimension humaine de l’amitié franco-camerounaise. Ces souvenirs, je les ai de multiples endroits : de Yaoundé, Douala et leurs environs mais aussi de lieux plus lointains, que j’ai plaisir à citer : Ayos, Bandjoun, Batouri, Bertoua, Buea, Foumban, Garoua, Garoua-Boulai, Gaschiga, Gazawa, Kribi, Limbe, Maroua, Mbanjok, Ngambe Tikar, Ngaoundéré et Penja. Je suis impatiente d’allonger cette liste et de découvrir d’autres lieux de ce condensé d’Afrique qu’est le Cameroun.

JPEG

I indeed strongly wish to complete my tour of Cameroon’s regions. Twice, I had to postpone a planned trip to the West and the North West. The reasons were first the visit of the French minister of Interior and most recently, President Hollande State visit. Hopefully, I will discover these regions before the end of the year.

Je remercie tous mes collègues de l’Ambassade et de l’équipe France pour le travail exemplaire qu’ils accomplissent et pour la qualité des liens d’amitié que tous tissent avec leurs interlocuteurs. Votre présence nombreuse illustre la densité de ces liens.

Je remercie tous ceux qui ont travaillé à la préparation de cette réception ainsi que nos sponsors et vous tous pour votre présence.

JPEG

I thank you for your attention and I propose a toast to the friendship between Cameroon and France.

Dernière modification : 04/08/2015

Haut de page