Exposition : la société civile africaine se mobilise pour protéger la nature

L’Ambassade de France au Cameroun s’associe à l’Institut français du Cameroun, au Comité français de l’UICN et au Programme des petites initiatives pour mettre en place une exposition itinérante dans tout le Cameroun et valoriser les initiatives de la société civile pour préserver la biodiversité en Afrique centrale et occidentale.

JPEG

Afin de célébrer la Journée mondiale de la biodiversité, le 22 mai, et la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin, l’Ambassade de France au Cameroun s’est associée à l’Institut français du Cameroun, au Comité français de l’UICN et au Programme des petites initiatives pour mettre en place une exposition itinérante dans tout le Cameroun. Le thème : la société civile en action pour protéger la nature. Cette exposition entend ainsi valoriser les initiatives financées par le Programme des petites initiatives (PPI) du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) qui ont fait leurs preuves en Afrique centrale et occidentale, en particulier au Cameroun.

Pour lancer cette tournée dans le pays, un vernissage était organisé lundi 6 mai 2019 à l’Institut français de Douala. Pour l’occasion, l’organisation de conservation marine Ammco et l’association Tubé Awú de l’écovillage d’Ebodjé, dans le Sud, étaient invitées à présenter leurs activités.

Programme de la tournée :

  • Institut français de Douala : du 6 au 31 mai
  • Institut français de Yaoundé : vendredi 7 juin, 15h - 18h
  • Alliance française Dschang : mercredi 12 juin
  • Fondation Gacha de Bangangté : samedi 15 juin
  • Alliance française Garoua : samedi 29 juin
Le Programme des petites initiatives

Crée en 2006 par le FFEM, le PPI a comme objectif principal de renforcer la contribution des organisations de la société civile (OSC) africaines à la conservation de la biodiversité et à la lutte contre le changement climatique à travers le financement de projets locaux. Il est mis est œuvre par le Comité Français de l’UICN, en partenariat avec le Programme d’Afrique Centrale et Occidentale (PACO) de l’UICN.

Au-delà du financement des projets, les OSC bénéficient également d’un accompagnement de leur montée en puissance à travers des actions de renforcement de leurs capacités mises en œuvre par le PACO. Cet accompagnement de proximité distingue le PPI des autres programmes de petites subventions et contribue à améliorer la gouvernance des processus de conservation et la reconnaissance des OSC locales au sein de la communauté africaine de la conservation.

En savoir plus sur le PPI

Dernière modification : 28/06/2019

Haut de page