Eiforces : La réforme du secteur de la sécurité à l’ordre du jour

Dans le cadre de leur formation à l’École internationale des forces de sécurité (Eiforces), des officiers supérieurs de gendarmerie et des commissaires principaux de police ont été sensibilisés à la réforme du secteur de la sécurité.

JPEG

Dans le cadre d’une action initiée et gérée par la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCS) au profit de l’École internationale des forces de sécurité (Eiforces) au Cameroun, deux experts du Centre pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF), fondation internationale de droit suisse, sont intervenus auprès des auditeurs du Brevet d’études supérieures de sécurité (BESS) pour une formation avancée sur la Réforme du secteur de la sécurité (RSS).

Le général (2S) de la gendarmerie française Bernard Belondrade et le lieutenant-général retraité de l’armée de terre canadienne Marc Caron ont ainsi pu sensibiliser les 13 stagiaires du 4ème BESS, officiers supérieurs de gendarmerie et commissaires principaux de police du Cameroun, du Congo et du Tchad, à ce sujet majeur pour l’équilibre de nombreux pays en crise.

La formation très appréciée et enrichie des expériences des intervenants a été clôturée par une remise de diplômes.

Dernière modification : 31/05/2018

Haut de page