Deux gendarmes du GIGN français au Cameroun

Du 14 au 25 janvier 2019 le Groupement Polyvalent d’Intervention de la Gendarmerie Nationale camerounaise a bénéficié d’une formation par deux gendarmes de l’antenne GIGN de la ville française d’Orange.

Des gendarmes en formation - JPEG Quelques gendarmes camerounais en pleine formation pratique - JPEG

Le Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale française (GIGN), représenté par deux gendarmes de l’antenne de la ville d’Orange, en France, a dispensé une formation sur les techniques de protection à 20 éléments du Groupement Polyvalent d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GPIGN) camerounais.

D’une durée de 12 jours, cette formation s’est déroulée sur le terrain d’entraînement de Mbankomo, près de Yaoundé. Son objectif était de développer l’aptitude des gendarmes camerounais à concevoir, préparer et conduire les missions de protection des hautes personnalités, mais également d’aborder la problématique des menaces terroristes. Elle vient clore une année 2018 riche en formations, en France comme au Cameroun, au profit de la Gendarmerie nationale camerounaise.

Dernière modification : 12/02/2019

Haut de page