Déclaration du porte-parole du MAEDI sur le Gabon le 6 septembre 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu à la question suivante sur le Gabon :

Q - Avez-vous une estimation du nombre de personnes qui ont été tuées au Gabon depuis le début des troubles ? Libreville vous a-t-il donné des informations concernant les binationaux dont Paris est sans nouvelles ?

R - Je vous renvoie vers les autorités gabonaises pour disposer du dernier bilan des victimes.

Notre ambassade à Libreville a adressé hier une note aux autorités gabonaises et effectué une démarche au sujet de la protection de nos ressortissants dont certains ont été arrêtés. Elle a demandé à ce que la France puisse exercer pleinement la protection due à ses ressortissants en vertu de la Convention de Vienne.

Cette protection inclut l’accès à ses ressortissants, la possibilité de vérifier les conditions de détention et le respect de leurs droits.

La France souhaite que les autorités gabonaises répondent sans délai à cette demande.

Dernière modification : 06/09/2016

Haut de page