Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian à l’occasion de sa rencontre avec l’ALDEPA à Maroua

Cameroun - Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian à l’occasion de sa rencontre avec l’ALDEPA (Action Locale pour un Développement Participatif et Autogéré) (Maroua, 25/10/2019)

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères - JPEG

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs,

Je voulais simplement remercier l’ALDEPA de nous accueillir ici, et vous dire que je voulais vraiment venir rencontrer les organisations humanitaires, quelles qu’elles soient, quelles que soient leurs origines, leurs méthodes d’intervention, au cours de mon déplacement, ici, à Maroua.

Je suis d’abord venu à Maroua parce que je considérais que je ne pouvais pas venir dans d’autres pays sans venir dans cette région qui subit beaucoup de difficultés, celles que vous les avez rappelées, Madame la Présidente, celles dues à l’enclavement, mais aussi celles dues à l’action des groupes radicaux de Boko Haram et d’ISWAP et qui du coup font perdre non seulement de l’activité, mais en même temps la capacité d’attraction touristique.

Je voulais venir aussi rencontrer les organisations humanitaires qui travaillent à la fois pour soutenir les réfugiés, pour accueillir ceux qui pourraient quitter les rangs de Boko Haram et d’ISWAP, et aussi pour soutenir les actions que vous entreprenez afin d’éviter qu’il y ait une activité supplémentaire à l’égard de ces groupes.

Je suis venu, Madame la Présidente, pour entendre, plus que pour donner des leçons. Je suis venu vous dire aussi que nous avons décidé d’affecter des montants significatifs pour la ville de Maroua. Je les ai indiqués tout à l’heure, trente milliards de francs CFA, c’est notre contribution supplémentaire. Mais, c’est surtout pour entendre votre action et pour la soutenir que je suis là avec vous, pour ce malheureusement trop court moment, mais vous allez faire en sorte que l’essentiel soit dit. Merci./.

Dernière modification : 29/10/2019

Haut de page