Conseil d’administration de l’EIFORCES

Le 22 septembre 2016, a eu lieu à l’hôtel Mont Fébé de Yaoundé, la Session Ordinaire des Comptes 2016 du Conseil d’Administration (CA) de l’EIFORCES présidée par M. BETI ASSOMO Joseph, Ministre délégué à la Présidence Chargé de la Défense entouré du délégué général à la Sûreté nationale (DGSN), du Secrétaire d’Etat à la Défense (SED) chargé de la Gendarmerie, du représentant du MINREX , du Chef d’État-major particulier de la Présidence de la République camerounaise (CEMPRC) ainsi que de nombreux représentants d’Institutions Internationales (UN, CEEAC, etc …) et de plusieurs autorités civiles.

JPEG

Cette session essentiellement budgétaire et très technique était dédiée au compte rendu de l’exécution des résolutions des différents conseils d’administration de 2015 et 2016 ainsi qu’à l’examen et l’adoption du budget de l’exercice 2016.

Les engagements de performance de l’EIFORCES qui ont été évoqués permettent de fixer les objectifs de consolidation de la formation et de la recherche en matière de sécurité et de maintien de la paix à travers les 4 programmes ci-après :
- Consolidation de la mission de formation dans le domaine de maintien de la paix ;
- Développement des activités de recherche en matière de maintien de la paix ;
- Rayonnement national et international de l’École ;
- Amélioration de l’environnement institutionnel du cadre de travail.

Après avoir écouté les conclusions des différentes questions à l’ordre du jour par Madame le Commissaire Divisionnaire, Cécile Oyono, Directeur Général Adjoint de l’EIFORCES, le Président du Conseil d’Administration a souligné sa satisfaction de voir la réelle montée en puissance de l’école. Le nouvel attaché de Sécurité Intérieur de l’ambassade de France au Cameroun, le Colonel Thierry Bonneau, après s’être présenté devant le Conseil d’Administration, a exprimé ses impressions très favorables.

Cette montée en puissance sera amplifiée par la présidence en 2017 par l’EIFORCES de l’Association Africaine des Formateurs au Soutien à la Paix (APSTA).

Dernière modification : 23/09/2016

Haut de page