Conférence sur la couleur de la peau dans l’évolution humaine le 24 septembre 2018 à 18h

Le lundi 24 septembre 2018 à 18h, l’Institut Français de Yaoundé abritera dans la salle de spectacle une conférence sur la couleur de la peau dans l’évolution humaine par le Dr. Alain Froment, anthropobiologiste à l’IRD.

JPEG

Toutes les populations humaines, sauf certains albinos, possèdent dans leur épiderme un pigment, la mélanine, dont la concentration est globalement corrélée à l’intensité du rayonnement solaire dans leur habitat d’origine. Cette substance protège des rayonnements ultra-violets et régule deux composants vitaux du sang : vitamine D et acide folique. Ainsi les différences de couleur de peau s’expliquent par les adaptations locales à l’intensité lumineuse. Le genre humain étant d’origine africaine et tropicale, on peut montrer que les Européens ont perdu leur couleur foncée il y a quelques milliers d’années avec la transplantation dans les zones peu ensoleillées et l’abandon du style de vie de chasseurs-cueilleurs. En parallèle, les Africains récemment installés en Europe peuvent développer des carences en vitamine D, qu’il est facile de prévenir à condition d’y penser.

Cette conférence sera accompagnée de la projection d’un extrait du film « Le soleil et les hommes » réalisé en 2018 par François Barré.

Alain Froment, médecin de formation, travaille sur la variabilité biologique de l’espèce humaine et sur des questions relatives à la nutrition et l’épidémiologie des maladies transmissibles relevant de l’écologie humaine. Directeur de recherche à l’IRD, il a mené une partie de sa partie de sa carrière au Cameroun et dans d’autres pays d’Afrique. De 2006 à 2016 il est responsable scientifique des collections d’anthropologie du Musée de l’homme à Paris.

 

Contact : 699980488 / info.yde@ifcameroun.com / cameroun@ird.fr

Dernière modification : 02/10/2018

Haut de page