Communiqué de presse : le C2D finance la recherche agronomique

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Contrat de Désendettement Développement

Le C2D finance la recherche agronomique|]

 

Dans le cadre du programme d’Appui à la Recherche Agronomique, 6 conventions de subvention de
trois ans, ont été signées pour un montant total de 1.280 Milliard de F CFA (1,9 Millions d’Euros).

Le 4 mars 2014, le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) représenté par Madame
le Ministre Madeleine TCHUINTE et l’Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD), représenté
par M. le Directeur Général Noé WOIN ont signé six conventions concernant le financement de six projets de
recherche agronomique qui seront menés sur une période de trois ans (2014 – 2016).

Les conventions signées ce jour permettront à l’IRAD de mettre en oeuvre dès ce mois de mars 2014, des projets de
recherche sur six secteurs clés pour l’agriculture camerounaise : le manioc, la pomme de terre, le riz, l’horticulture
(cultures maraichères), les légumineuses et l’aviculture. Ces projets visent à (i) développer les filières importantes
pour l’alimentation humaine et animale, (ii) valoriser les résultats de la recherche auprès des producteurs, (iii)
développer des innovations technologiques à fort impact, (iv) rechercher des systèmes de production innovants et
(v) renforcer les capacités des producteurs. Elles contribueront à l’augmentation et à la diversification des
productions agricoles grâce à l’expertise des chercheurs camerounais de l’Institut de Recherche Agricole pour le
Développement (IRAD) et du Centre de Coopération International en Recherche Agronomique pour le
Développement (CIRAD).

Ces conventions s’inscrivent dans le cadre du Programme d’Appui à la Recherche Agronomique (PAR), financé
sur le premier C2D à hauteur de 5,4 milliards de FCFA (8,2 millions d’Euros). Elles visent à développer de façon
durable et compétitive des filières agronomiques et alimentaires, à travers la valorisation des résultats et des
innovations produits par les activités de recherche. Elles viennent ainsi compléter celles signées le 23 décembre
2013 sur les quatre autres secteurs clés : la banane plantain, le sorgho, la gestion des agrosystèmes du Nord, et les
systèmes agroforestiers.

La volonté du Gouvernement de faire de la Recherche un levier important du développement économique et de
l’accroissement de la production justifie qu’une composante de ce Programme ait été dédiée au financement de dix
projets de recherche de l’IRAD à hauteur de 2,9 milliards de FCFA (4,4 millions d’Euros).
Pour toute information complémentaire, contacter : Secrétariat Technique d’Appui Dédié à l’Exécution du
Contrat de Désendettement et Développement Tél/Fax : (237) 22 20 30 56, E-mail : minfi_ctb_stade@yahoo.fr

A propos du C2D : un outil innovant au service du développement Du Cameroun

 

Le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) constitue pour le Cameroun le plus important
programme d’annulation et de reconversion de sa dette extérieure. Au travers de ce mécanisme innovant, la
France a décidé d’un effort bilatéral additionnel à l’initiative multilatérale d’allègement de la dette des Pays
Pauvres Très Endettés (PPTE). Orienté selon les priorités du Document Stratégique pour la Croissance et
l’Emploi, le C2D permet aux deux pays d’instaurer un dialogue constructif autour des politiques de
développement, en associant étroitement les Sociétés Civiles camerounaises et françaises au suivi des
différents programmes.

Mis en place en 2006, ce dispositif porte jusqu’alors sur un investissement de 566 Milliards FCFA, soit 863,6
millions d’Euros affectés dans de nombreux secteurs (agriculture et développement rural, infrastructures et
développement urbain, santé, éducation et formation professionnelle, environnement) permettant ainsi
d’améliorer durablement le quotidien des camerounais. Dans une démarche Gagnant-gagnant, ce mécanisme
permet au Cameroun de transformer son désendettement en projets de Développement et de marcher vers
l’émergence en 2035.

Pour toute information complémentaire, contacter  : Secrétariat Technique d’Appui Dédié à l’Exécution du
Contrat de Désendettement et Développement Tél/Fax : (237) 22 20 30 56, E-mail : minfi_ctb_stade@yahoo.fr

 

 

Lire quelques articles parus dans la presse locale sur ce sujet :

Dernière modification : 07/03/2014

Haut de page