Clôture du stage de moniteur en franchissement opérationnel de l’Eiforces

Le stage de moniteur en franchissement opérationnel organisé à l’Eiforces s’est clôturé le 10 novembre dernier. Une vingtaine de participants provenant de 11 pays d’Afrique y ont pris part.

JPEGLe 10 novembre, la Commissaire divisionnaire Oyono Cécile, Directrice générale adjointe de l’École Internationale des Forces de Sécurité (Eiforces) a présidé la cérémonie de clôture du stage de moniteur en franchissement opérationnel qui s’est déroulé sur le campus de l’Eiforces à Awae du 23 octobre au 10 novembre. Une vingtaine de stagiaires provenant de 11 pays d’Afrique ont bénéficié de cette formation de trois semaines.

Organisé par la France et le Cameroun, ce stage est une première au sein de l’école. Il s’agissait de mettre en place une compétence très peu développée en Afrique mais particulièrement utile pour les forces de sécurité. La formation de moniteur en franchissement opérationnel offre aux forces de sécurité la capacité d’intervenir lors de catastrophes naturelles, de secourir les personne en milieux périlleux ou permet l’accompagnement des équipes judiciaires à des endroits difficiles d’accès.

JPEGLors de son discours, la Directrice générale adjointe a souligné la qualité et l’efficacité de la coopération avec la France. Ce stage fait dorénavant parti du catalogue de stages de l’Eiforces et sera de nouveau proposé l’année prochaine.

Dernière modification : 06/12/2017

Haut de page