Cérémonie en l’honneur des lauréats du concours « la France s’engage au Sud »


Résidence de France, Yaoundé
– Mardi 5 avril 2016 –
Discours de Mme l’Ambassadrice, lors de la cérémonie du projet « la France s’engage au Sud ».

 

Mesdames et messieurs les membres du gouvernement camerounais,
Mesdames et messieurs les représentants des agences du système des Nations Unies,
Mesdames et messieurs les chefs des représentations diplomatiques,
Mesdames et messieurs,

JPEG

C’est une grande satisfaction pour moi de vous accueillir pour mettre en valeur deux projets de la société civile camerounaise, lauréats du concours « la France s’engage au Sud », concours qui résulte d’une initiative lancée en 2014 par le Président Hollande.

Ce concours a été organisé en 2015 par Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports et Annick Girardin, secrétaire d’Etat au développement et à la francophonie (désormais ministre de la fonction publique). Son objectif est de promouvoir l’innovation sociale et solidaire en valorisant des projets ingénieux et prometteurs partout dans le monde.

Dans le cadre de l’édition 2015 de ce concours, 500 000 euros ont été consacrés à l’appui de projets novateurs dans les pays du Sud. Au Cameroun, 5 projets ont passé l’étape de la pré-sélection et deux ont été retenus parmi les dix lauréats.

Les concepteurs camerounais de ces deux projets ont été invités à passer une semaine au sein de l’incubateur de l’IRD à Bondy, où ils ont rencontré des pionniers de l’innovation sociale, avant d’être reçus à l’Elysée par le Président Hollande le 19 novembre dernier. Chacun de leurs projets a reçu un financement de 27,5 millions de FCAF, destiné à renforcer son impact sur la société.

JPEG

Le Cameroun a été le seul pays à avoir deux lauréats au concours « La France s’engage au Sud » de 2015. Ce résultat est une preuve du dynamisme des citoyens de ce pays, de leur créativité et de leur détermination à offrir des solutions nouvelles, de nouvelles manières de produire, de consommer et de vivre ensemble.

Les 2 projets camerounais lauréats : Vergers écologiques de Tayap et Kamerpad, ont pour point commun d’être portés par 2 jeunes femmes, Mme Ngo-Samnick et Mme Mvondo Boum, dont je tiens à saluer l’engagement au service de leur société et de leur pays.

A travers le concours, la France vise à valoriser des personnes de talent, en apportant à leurs projets davantage de visibilité, d’accompagnement et, je l’espère, de partenariats afin que ces projets innovants et audacieux profitent à un plus grand nombre de citoyens et ouvrent la voie à des programmes et des politiques de demain, pour un monde durable.

Renforcer la coopération internationale, favoriser la solidarité entre les peuples, c’est avant tout donner la primauté à l’ouverture face à la tentation du repli sur soi, c’est rassembler des visions et des savoir-faire multiples, au service d’un monde plus juste.
Voilà en substance la philosophie du concours « La France s’engage au Sud » et l’Ambassade de France au Cameroun est fière de mettre cette philosophie en lumière et en pratique en s’efforçant de renforcer toujours davantage la coopération franco-camerounaise.

J’espère que fort de l’exemple de ces deux jeunes femmes, d’autres Camerounaises et Camerounais présenteront des projets aux prochaines éditions du concours.
Je vous remercie pour votre aimable attention et j’invite maintenant les deux lauréates à me rejoindre pour la remise des diplômes et pour qu’elles vous présentent elles-mêmes leurs projets.

Dernière modification : 07/04/2016

Haut de page