Cérémonie de restitution de l’étude HandiVIH

L’étude HandiVIH, partenariat franco-camerounais entre l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’Institut de Formation et de Recherches Démographiques (‪IFORD), a présenté ses premiers résultats sur la vulnérabilité des personnes handicapées face au VIH/Sida au cours d’une cérémonie de restitution organisée ce jeudi 7 avril au Centre Pasteur du Cameroun à Yaoundé.‬

JPEG

Trois résultats importants ont été présentés :
- La prévalence du VIH chez les personnes handicapées (6,5%) est significativement supérieure à celle chez les témoins (3,9%, p=0.05).
- Les personnes handicapées sont 1,5 fois plus à risque d’être victimes de violences sexuelles.
- Les personnes handicapées font face à un de nombreuses barrières : accès à l’éducation moindre, difficultés pour l’accès aux soins plus importantes par rapport aux personnes non handicapées.

JPEG

Cette étude n’aurait pas eu lieu sans le soutien d’institutions françaises : l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), Expertise France via l’initiative 5 % du fonds mondial, Sidaction, et le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Cameroun.

 

JPEG

Lire le discours prononcé à cette occasion par le Premier conseiller de l’ambassade de France au Cameroun

JPEG

Dernière modification : 03/05/2016

Haut de page