Cérémonie de remise d’appuis au Centre d’Accueil des Enfants en Détresse (CAED) de Yaoundé par l’association « les Mariannes », 10 octobre 2015

Le samedi 10 octobre, a été organisée au Centre d’Accueil des Enfants en Détresse (CAED) de Yaoundé, une cérémonie de remise d’appuis à l’initiative de l’association « Les Mariannes » regroupant le personnel féminin de l’ambassade de France ainsi que les conjointes des agents masculins. A but caritatif, leur action cible les orphelinats, tel que le CAED, qui a pour vocation depuis 1995 de recueillir des enfants âgés de 0 à 5 ans, dans des situations personnelles difficiles : orphelins, enfants abandonnés, ayant subi des maltraitances, ou atteint d’un handicap.

JPEG

C’est la directrice du Centre, Mme Belibi, qui a ouvert la matinée en souhaitant la bienvenue à tous les participants, dont M. Jérémie Robert, premier conseiller de l’Ambassade de France, et M. Samuel Orock, Inspecteur général des Affaires sociales représentant la ministre des affaires sociales. Elle a insisté sur la dimension symbolique de la cérémonie qui témoignait de l’amitié France-Cameroun.

JPEG

Corinne Eteki-Nkongo, présidente des Mariannes, a chaleureusement remercié l’encadrement du centre ainsi que les responsables politiques qui ont rendu cette coopération possible. Elle a également profité de ce moment pour resituer l’entreprise des Mariannes dans l’action humanitaire ancienne de la France au Cameroun, rappelant ainsi l’aide du service de coopération et d’action culturelle à la construction en 1998 d’un orphelinat à Douala.

JPEG

M. Jérémie Robert a ensuite pris la parole pour se dire fier et heureux de cette initiative bienvenue. M. Samuel Orock a enfin conclu les interventions en se félicitant de la présence amicale jamais démentie de la France au Cameroun. Rappelant que « l’enfant est créature précieuse qui doit bénéficier d’un encadrement adéquat », il a salué l’œuvre du Centre, et insisté sur l’ « admirable action » des Mariannes.

JPEG

Les participants ont ensuite été invités à visiter les infrastructures du Centre, et en particulier les chambres des enfants. C’est alors qu’ont été remis les (nombreux) appuis collectés par les Mariannes, constitués principalement de fournitures scolaires, de la nourriture et du matériel de puériculture.

Dernière modification : 26/10/2015

Haut de page