Célébration de la Journée internationale des déchets d’équipements électriques et électroniques

La toute première Journée internationale du déchet électronique a été fêtée dans le monde le 13 octobre dernier.

JPEG

On estime que 50 millions de tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) seront générés dans le monde en 2018. La moitié de ces appareils sont des appareils personnels tels que des ordinateurs, des écrans, des smartphones, des tablettes et des téléviseurs, le reste étant constitué d’appareils ménagers plus gros et d’équipements de chauffage et de refroidissement.

Chaque année, seulement 20% des D3E mondiaux sont recyclés, ce qui signifie que 40 millions de tonnes sont mis en décharge, brûlés ou illégalement échangés et traités d’une manière non conforme aux normes. Cela se traduit par une perte énorme de matières premières essentielles et précieuses dans la chaîne d’approvisionnement et cause de graves problèmes sociaux, environnementaux et de santé par le biais de transferts illégaux de déchets vers les pays en développement.

JPEG

Solidarité Technologie, pionnière du recyclage électronique au Cameroun

Dans ce contexte, la Journée internationale des déchets électroniques, lancée à l’initiative de l’association WEEE forum, a été l’occasion de sensibiliser le public et d’inciter les consommateurs au recyclage des déchets électroniques.

Au Cameroun, Solidarité Technologique a démarré en 2011 la première activité pilote de recyclage de déchets électroniques avec la collecte des D3E auprès des entreprises et leur traitement dans son centre de recyclage et reconditionnement situé au quartier Ewonkan à Yaoundé. Aujourd’hui, son activité s’étend à la collecte auprès des particuliers dans les quartiers.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Solidarité Technologique au 691 53 26 68.

Dernière modification : 29/10/2018

Haut de page