Cameroun/Nigéria/Tchad - Attaques terroristes de Boko Haram les 17 et 18 janvier 2015

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international le 19 janvier 2015

La France condamne avec la plus grande fermeté les attaques perpétrées les 17 et 18 janvier dans l’extrême-nord du Cameroun, ainsi que l’attentat commis à Potiskum au Nigéria. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes du terrorisme et appelons à la libération immédiate des personnes enlevées.

La France réaffirme sa solidarité et son soutien aux autorités et aux populations camerounaises, tchadiennes et nigérianes dans la lutte contre Boko Haram.

La France salue l’engagement des autorités du Tchad et soutient une réponse régionale robuste et concertée. A cette fin, nous contribuons depuis plusieurs mois à la prise en compte de la dimension régionale de la crise. Le plan d’action adopté lors du sommet de Paris le 17 mai dernier a permis des avancées, dans les domaines du renseignement, des sanctions internationales et de la constitution d’une force conjointe multinationale.

M. Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat à la défense, représentera la France à une réunion de haut niveau qui se tiendra le 20 janvier à Niamey, qui permettra de renforcer l’effort et la mobilisation régionale, à laquelle la communauté internationale doit apporter un soutien accru.

Dernière modification : 19/01/2015

Haut de page