Colloque régional sur les trajectoires sénatoriales


COLLOQUE REGIONAL SUR LES TRAJECTOIRES SENATORIALES
(YAOUNDE 28-30 MAI 2014)

DISCOURS DE S.EXC. MME CHRISTINE ROBICHON, AMBASSADRICE DE FRANCE AU CAMEROUN
(YAOUNDE, 29 MAI 2014)

 

Monsieur le Ministre,
Messieurs les parlementaires,
Mesdames, Messieurs,

C’est un grand plaisir de vous recevoir à la Résidence de France ce soir, à l’occasion du colloque sur les trajectoires sénatoriales, organisé par l’Université Yaoundé 2 avec le soutien de la France et de l’Agence Universitaire de la Francophonie.

Un an après l’ouverture de la première session du Sénat camerounais, ce colloque vise à faciliter les échanges entre universitaires, fonctionnaires et parlementaires sur les différentes expériences des Sénats des pays africains mais aussi de France.

C’est pour moi l’occasion de rappeler devant vous l’attachement de la France au bon fonctionnement des institutions parlementaires, dont le rôle est essentiel en démocratie.

Notre rencontre amicale de ce soir me permet également d’exprimer le souhait que les liens qui unissent déjà les Parlements du Cameroun et de France se renforcent et se diversifient, car pour l’instant ils concernent surtout les députés. La présence parmi nous d’un représentant du Sénat français y contribuera je l’espère.

Mesdames, Messieurs,

Nous attendons avec intérêt les résultats des travaux du colloque qui contribueront non seulement à la réflexion nationale sur la place du Sénat mais aussi à l’information du grand public sur le rôle de cette institution.

Messieurs les parlementaires,

Je souhaite que cette réception soit le cadre d’échanges informels et amicaux qui alimenteront vos réflexions. Demain, les universitaires se remettront au travail pour rédiger le rapport général du colloque.

Les universitaires ici présents, venus des plus grandes universités d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale et de quelques universités françaises, aideront à mieux appréhender les convergences entre les institutions sénatoriales d’Afrique et les particularités qui les distinguent. Leur travail tirera les leçons d’expériences vécues par les Sénats de plusieurs pays, au profit de tous et surtout des membres du Sénat du Cameroun. Car c’est à vous, Sénateurs qu’il revient de déterminer la trajectoire de votre jeune institution, au service de la paix, de la démocratie et du développement économique et social de votre pays, aux côtés des autres institutions de la République du Cameroun et dans le respect de votre Constitution.

Je vous remercie pour votre présence et votre attention./.

Dernière modification : 30/06/2014

Haut de page