Appui de l’AFD au RIFFEAC pour une amélioration de la formation continue et de spécialisation dans le secteur forêt et environnement

Le 20 juillet 2015, s’est tenu à Yaoundé, l’atelier de lancement du projet d’Appui au Renforcement de l’Adéquation Formation – Emploi (PARAFE) dans le secteur foret et environnement en Afrique Centrale. Plus de 30 participants représentants les parties prenantes concernées au niveau national et régional étaient présents (secteurs privés, administrations et institutions de formations forestières et environnementales, membres du RIFFEAC).

Le RIFFEAC (Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale d’Afrique Centrale), maître d’ouvrage du projet, est une plate-forme de collaboration comprenant 21 Institutions de Formation Forestière et Environnementale (IFFE), réparties dans 9 pays de l’espace COMIFAC (Commission des Forêts d’Afrique Centrale). Il dispose d’une politique sous régionale en matière de formation et contribue au renforcement des capacités de ses institutions membres en apportant un appui à l’exercice d’harmonisation des programmes et de spécialisation des offres de formation.

L’atelier de lancement qui a permis de partager les informations sur le projet, son mode opératoire, ses enjeux, et d’échanger sur les attentes du secteur privé et des institutions de formation bénéficiaires, a connu une cérémonie d’ouverture marquée par les interventions successives du Coordonnateur Régional du RIFFEAC, du Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Cameroun, de l’Attaché de Coopération et Représentant de l’Ambassadrice de France au Cameroun et du Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC, représentant du Secrétaire Exécutif de ladite institution.

JPEG

Le projet financé à hauteur de 1, 5 millions d’Euros de subvention AFD, soit près d’un milliard de FCFA, vise l’amélioration de la qualité de l’offre de formation continue et de spécialisation par alternance dans les institutions de formation du RIFFEAC, afin d’accroître le nombre de personnel ou de cadre qualifié répondant aux besoins en compétence des entreprises. Il s’inscrit dans la continuité des interventions menées par la France dans d’autres pays d’Afrique centrale (TCHAD, RCA, CONGO Brazzaville) et qui ont permis de mobiliser ces dernières décennies, dans le domaine de la formation professionnelle et de l’insertion des jeunes, plus de 100 millions d’euros sur les 760 millions d’Euros actuellement mobilisés par l’AFD dans le monde sur cette thématique.

L’atelier de lancement a été suivi par la première réunion du comité de pilotage du projet PARAFE qui a permis la validation du programme de travail budgétisé 2015 et le choix des trois pays et institutions de formation de l’espace COMIFAC qui réunissent les critères de sélection validés par le comité de pilotage (formations dispensées, relation avec le secteur privé, disponibilité d’un GIE…) pour que le projet intervienne à titre pilote, à savoir :

• Le Cameroun avec la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA) de l’Université de DSCHANG,
• La République Démocratique du Congo avec l’Ecole Régionale Post Universitaire d’Aménagement et de Gestion Intégrée des Forêts et des Territoires Tropicaux (l’ERAIFT),
• La République du Congo avec l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique et Forestière (l’ENSAF).

La prochaine réunion du comité de pilotage est prévue pour la première quinzaine de janvier 2016 à Kinshasa en République Démocratique du Congo.

Dernière modification : 03/09/2015

Haut de page