Appui budgétaire au MINSANTE pour soutenir la lutte contre le COVID-19 au Cameroun

JPEG

Yaoundé, le 18 mai 2020 - Conformément aux engagements du Cameroun et de la France dans le cadre du Contrat de Développement et de Désendettement (C2D), la France se mobilise aux côtés du Cameroun, à travers le Ministère de la Santé pour répondre à l’urgence sanitaire. Une convention de subvention 6,5 milliards de FCFA, soit 10 millions d’euros, a été signée par le Ministère de l’Economie du Cameroun et l’Agence Française de Développement, le 18 mai 2020.

En accord avec les autorités sanitaires du Cameroun, cette subvention vise spécifiquement à renforcer :

-  la prise en charge des cas de COVID -19, en particulier des cas graves dans les hôpitaux de référence de Yaoundé, Douala et Bafoussam (augmentation du nombre de lits d’hospitalisation et de réanimation) ;

-  la recherche active des cas, en renforçant les équipes d’intervention et d’investigation rapides du MINSANTE et les traceurs en charge du suivi des contacts ;

-  l’acquisition massive d’équipement de protection individuel et de matériel et équipement bio-médical ;

Cette enveloppe de 6,5 milliards de francs, sous forme d’appui budgétaire au MINSANTE, est ainsi mise à disposition pour ces actions prioritaires du Ministère. Elle sera mise en œuvre à travers des opérateurs déjà présents sur le terrain, notamment des ONG françaises et des agences des Nations-Unies.

Les trois foyers de l’épidémie sont ciblés - Yaoundé, Douala, Bafoussam – car ils concentrent la majorité des cas du pays. Mais au-delà, des équipements biomédicaux et de protection seront répartis dans les 10 régions du pays.

La convention a été signée par le MINEPAT et l’AFD, le 18 mai 2020. Les contrats avec les opérateurs devraient également être signés prochainement par le MINSANTE, afin que les opérations puissent démarrer au plus vite.

Outre ce soutien budgétaire au MINSTANTE, la France, à travers l’AFD, mobilise deux autres financements complémentaires en réponse à l’épidémie du COVID-19 au Cameroun :

-  À la demande du MINSANTE, l’AFD et la coopération allemande (Kreditanstalt für Wiederaufbau - KfW) ont consenti la réaffectation d’un montant maximum de 657,4 millions de FCFA (1 million d’euro) du Programme conjoint Santé en appui au diagnostic du Covid-19 sur l’ensemble du territoire camerounais : 6 000 tests de dépistage du Covid-19 et des équipements de laboratoires pour le Centre Pasteur du Cameroun et 17 laboratoires partenaires en région.

-  Un appui à la recherche sur le COVID-19 et à la définition de la riposte africaine, à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), pour un montant de 289,2 millions de FCFA.

 

  

À propos de l’AFD

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable. Plateforme française d’aide publique au développement et d’investissement de développement durable, nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud.
Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les Outre-mer et dans 115 pays, pour les biens communs de l’humanité – le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable. Pour un monde en commun.
www.afd.fr
Contacts presse AFD :
Agence AFD de Yaoundé - afdyaounde@afd.fr - +237 222 22 00 15

 

 

À propos du Contrat de Développement et de Désendettement (C2D)

Le C2D est un outil de la Coopération française né de l’initiative pour les pays pauvres très endettés. Au Cameroun, le C2D est le plus important programme d’annulation et de reconversion de dette extérieure. Trois C2D ont été signés entre la France et le Cameroun en 2006, 2011 et 2016. Le troisième contrat a été signé le 30 juin 2016 pour un montant de 401 milliards de Francs CFA, soit plus de 611 millions d’euros.

Au terme de ce 3ème et dernier Contrat C2D, dit de maturité, ce sont près de 1.000 milliards de F CFAF qui auront été investis dans l’économie camerounaise afin de réduire la pauvreté, d’assurer une meilleure santé des camerounais, d’améliorer les infrastructures et d’impulser le développement.

Contact presse C2D :
Pour toute information sur le C2D, veuillez contacter Monsieur Jean Paul TCHOMDOU, Expert Communication au Secrétariat Technique d’Appui Dédié à l’Exécution du C2D (STADE-C2D) au Cameroun, tél. : 699 414 069/ 675 297 528.

Dernière modification : 18/05/2020

Haut de page