Appel à candidatures : restructuration de l’IFC à Yaoundé

Le présent marché porte sur la Restructuration/Extension de l’Institut Français du Cameroun à Yaoundé (IFC) pour une surface totale bâtie de 1767 m².

Objet et description

Le projet a pour but la restructuration complète du site avec une conservation du bâtiment principal et une démolition/reconstruction des autres bâtiments.

  • Réfection générale de la façade avec mise en place d’une isolation acoustique des locaux donnant sur la rue,
  • Propositions et mise en œuvre d’aménagements en fonction du programme technique et fonctionnel
  • Installation d’un système de ventilation sur l’ensemble des locaux rénovés, couplé avec système de climatisation,
  • Mise en accessibilité de l’ensemble du site
  • Réfection des installations électriques et informatiques.
  • Installation d’équipements techniques adaptés.

Les travaux se réaliseront sur une durée estimée de travaux à 22 mois.

Valeur totale du marché (hors TVA)
Valeur hors TVA : 2,7 M€

Lieu d’exécution
Adresse postale : Institut français 140 Avenue du Président Ahmadou Ahidjo, Yaoundé
Ville : Yaoundé
Code NUTS : AF07
Boite postale : 309 – Yaoundé – Cameroun
Pays : Cameroun

Le présent marché porte sur la Restructuration de l’Institut Français du Cameroun à Yaoundé (IFC).

Les compétences de l’entreprise générale, tous corps d’État, sont requises dans les domaines suivants :

  • Démolition - Gros Œuvre – Ravalement
  • Menuiserie métallique et serrurerie
  • Menuiserie bois/pvc et aluminium
  • Plâtrerie - Isolation -Faux- Plafonds
  • Electricité Courants Forts/ Courants faibles.
  • Plomberie - Sanitaire - CVC
  • Carrelage - Faïence
  • Peinture
  • Panneaux photovoltaïques
  • Equipements Salle de spectacle

Documents à produire à l’appui des candidatures par le candidat (groupement Concepteur-Constructeur), au choix de l’acheteur public :

  • Déclaration concernant le chiffre d’affaires global et le chiffre d’affaires en adéquation avec le type d’opération envisagée, réalisé au cours des trois derniers exercices disponibles.
  • Déclaration appropriée de banques ou preuve d’une assurance pour les risques professionnels.
  • Déclaration indiquant les effectifs moyens annuels du candidat et l’importance du personnel d’encadrement sur ces trois dernières années.
  • Présentation d’une liste des travaux exécutés au cours des cinq dernières années, appuyée d’attestations de bonne exécution pour les travaux les plus importants dans la mesure du possible. Ces attestations indiquent le montant, les dates et le lieu d’exécution des travaux et précisent s’ils ont été menés régulièrement à bonne fin.
  • Déclaration indiquant l’outillage, le matériel et l’équipement technique dont le candidat dispose pour la réalisation de marchés de même nature.
  • Certificats de qualifications professionnelles. La preuve de la capacité du candidat peut être apportée par tout moyen, notamment par des certificats d’identité professionnelle ou des références de travaux attestant de la compétence de l’opérateur économique à réaliser la prestation pour laquelle il se porte candidat
  • Lettre de candidature ou Formulaire DC1 - Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l’adresse suivante : https://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat
  • Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement ou Formulaire DC2 OU (disponible à l’adresse suivante : https://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat

Candidatures

Nombre de candidats : 5 candidats (Groupements Concepteur-Constructeur) maximum seront retenus.

Critères d’attribution

Les candidatures seront examinées au regard des garanties et capacités techniques et financières des candidats (Maitrise d’œuvre et Entreprise Générale), appréciées au vu des justifications produites par les candidats dans leur dossier de candidatures.

Il sera retenu au final l’offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés dans le présent avis.

La candidature de chaque candidat sera analysée de la manière suivante :

Capacités économique et financières, au regard du chiffre d’affaires : 50 %

  • Pour chaque co-traitant, une déclaration concernant le chiffre d’affaires global et le chiffre d’affaires lié aux prestations similaires à la mission, pour les trois dernières années : 25%
  • Une déclaration appropriée d’une banque ou d’une assurance prouvant la couverture face aux risques professionnels. Le candidat ou l’équipe candidate peut prouver sa capacité par tout autre document considéré comme équivalent par le pouvoir adjudicateur : 25 %

Capacités professionnelles et techniques : 50 %

  • Une liste de 3 références significatives récentes portant sur des prestations similaires réalisées au cours des 3 dernières années, et notamment à l’étranger, si possible dans le pays concerné ou présentant des conditions similaires : 12.5 %

Ces références devront préciser le type de missions, la localisation, les surfaces, le rôle exact du candidat, les montants, la date d’exécution, les bénéficiaires publics ou privés et noms des maîtres d’ouvrages de l’opération.

  • L’indication des moyens humains du candidat, et notamment le volume des personnels d’encadrement pour chacune des trois dernières années : 12.5 %
  • Qualifications professionnelles : 12.5 %
  • Moyens matériels (outillage, matériels et équipements techniques...) : 12.5 %
    Le pouvoir adjudicateur, à l’issue de son analyse des candidatures, éliminera les candidats dont la candidature ne respecte pas les conditions de participation à la présente consultation ou si la candidature ne démontre pas la capacité du candidat à exécuter les prestations du marché global de performance.
    Le pouvoir adjudicateur éliminera les candidatures reçues après la date limite fixée ou celles non conformes au présent avis d’appel public à concurrence.

Type de procédure

Procédure formalisée - Appel d’offres restreint – Procédure avec négociation.

Calendrier et modalités de candidature

Date limite de réception des candidatures  : vendredi 30 septembre 2022 à 12h00

Délai minimum de validité des candidatures  : 120 jours à compter de la date limite de réception des candidatures.

Modalités de dépôts des plis :
Le dépôt de plis sera impérativement par voie dématérialisé, sur la plateforme PLACE.

Date d’envoi du présent avis à la publication : Date de publication au BOAMP

Adresse auprès de laquelle des renseignements peuvent être obtenus  :
Pour obtenir tous les renseignements d’ordre administratif et technique qui seraient nécessaires, les candidats devront faire parvenir au plus tard 15 jours avant la date limite de remise des offres, une demande par message électronique adressé simultanément à :
- Mr Grégoire Vaillé, chargé d’opération SE4 (mail : gregoire.vaille@diplomatie.gouv.fr )
- Mr Alain Hoffner, Secrétaire général d’établissement culturel (mail : sg@ifcameroun.com )

Visites éventuelles  :
Toute visite fera l’objet d’une demande préalable adressée à Alain HOFFNER, Secrétaire général de l’IFC à Yaoundé – Email : sg@ifcameroun.com

Langues  :
La langue de l’opération est la suivante : français ou autre langue avec une traduction française exigée.

Télécharger l’Avis d’Appel Public à la Concurrence (AAPC) pour le marché relatif au projet de réaménagement de l’Institut Français à Yaoundé

PDF - 663.4 ko
Avis d’Appel Public à la Concurrence (AAPC) pour le marché relatif au projet de réaménagement de l’Institut Français à Yaoundé
(PDF - 663.4 ko)

Dernière modification : 30/08/2022

Haut de page