Ambassade Verte - Plantation d’arbres à la Résidence de France

Dans la continuité des engagements de la France dans la lutte contre le changement climatique, l’Ambassadrice de France a planté six arbres dans le parc de la Résidence de France, qui sont des symboles vivants de l’effort français vers la résilience environnementale.

JPEG
Ces six arbres sont de trois espèces différentes : deux moabis (baillonella toxisperma), deux manguiers sauvages (irvingia gabonensis), deux pruniers d’Afrique (prunus africana). Ils ont été sélectionnés avec le concours du professeur Bonaventure Sonké, botaniste et enseignant-chercheur à l’Université Yaoundé I et partenaire de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Il s’agit d’espèces qui poussent à l’état naturel dans les forêts du Sud et du Centre du Cameroun, et qui, arrivées à maturité au bout d’un demi-siècle, peuvent atteindre plus de cinquante mètres de hauteur.

JPEG

La plantation de ces arbres, qui a eu lieu ce jeudi 28 juillet 2016, s’inscrit dans l’action de la France pour la préservation de la biodiversité et contre la déforestation. Elle est également un élément du plan « Ambassade Verte » mis en œuvre par l’Ambassade de France à Yaoundé afin de contribuer aux efforts collectifs nécessaires pour la réduction de l’empreinte carbone.

Parmi les invités de ce jour, on comptait des agents de l’ambassade. des représentants de l’IRD (Institut de Recherche et de Développement), du CIRAD (Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement) et quelques étudiants et enseignants qui travaillent au laboratoire LaboSystE de l’Université Yaoundé I.

JPEG

Dernière modification : 21/09/2016

Haut de page