15 sauveteurs-déblayeurs formés par la coopération française

Du 2 au 14 octobre, un stage de formation "sauvetage déblaiement" de deuxième niveau a été organisé à Yaoundé. Il a été financé et encadré par la coopération française, au profit de 15 stagiaires du Corps national de sapeurs-pompiers (CNSP) venus des quatre coins du Cameroun pour l’occasion.

JPEG

Les instructeurs français étaient en terrain connu. L’un d’entre eux, le capitaine Jean Baptiste Fogel (Unité d’intervention et d’instruction de la sécurité civile n° 5, de Corte) était déjà venu encadrer un stage dans la même spécialité. Quant à son adjoint, le maître Jérémy Barbereau (Bataillon des marins pompiers de Marseille), il s’est vite adapté aux spécificités locales pour dispenser une formation adaptée et proche du terrain.

Les stagiaires ont ainsi découvert les subtilités de l’étaiement, du brancardage encordé en milieu difficile, de la découpe du béton etc…

JPEG

Le CNSP s’équipe et se forme pour faire face aux risques d’effondrements d’immeubles et glissements de terrain. Permettre la continuité de la mission des sapeurs-pompiers dans ces conditions extrêmes est le but du sauvetage déblaiement.

Dernière modification : 30/10/2017

Haut de page